Clôture de l’année académique 2020-2021 à l’ITCJ – Abidjan

Print Friendly, PDF & Email

Le samedi, le 05 juin 2021, fut la journée de clôture de l’année académique 2020-2021 à l’Institut de Théologie de la Compagnie de Jésus (ITCJ) à Abidjan en Côte-d’Ivoire. La cérémonie marquant la fin de cette année académique fut honorée par la présence distinguée de Mgr Pierre Claver Yesso, Vicaire Général du Diocèse d’Abidjan pour les Congrégations Religieuses. Outre les autorités et étudiants de l’ITCJ, plusieurs supérieurs de communautés religieuses et autres invités ont participé à cette cérémonie. Celle-ci s’est déroulée en trois grandes articulations : présentation des Lauréats et remise des attestations de diplômes aux étudiants finalistes et du prix Magis au meilleur professeur, messe d’action de grâce, et repas fraternel.

Dans son mot de bienvenue aux invités et d’ouverture de la cérémonie, le Père Jocelyn Rabeson SJ, Recteur et Représentant du Président du Conseil d’Administration de l’ITCJ, a exprimé son action de grâce au Seigneur pour tout ce qu’a été cette année sous son regard bienveillant. Par la même occasion, il a adressé ses remerciements à toutes les personnes qui ont contribué à la réussite de cette année académique. Le Recteur n’a pas manqué d’adresser ses félicitations et encouragements aux étudiants finalistes pour leurs différentes futures missions.

Le rapport académique est présenté par le Père Aurélien Folifack SJ, secrétaire académique de l’ITCJ. 113 étudiants dont 93 en Licence et 20 en Master étaient inscrits au compte de l’année académique 2020-2021. Les lauréats de Licence étaient 33 inscrits. Sur les 33 inscrits, 28 ont terminé convenablement leur cycle. Ceux de Master étaient 12 inscrits. 10 sur les 12 soutiendront leur mémoire dans les prochains jours et les 2 autres feront la deuxième session à la rentrée prochaine. Dans sa présentation, le secrétaire académique a souligné que l’année 2020-2021 a été perturbé par deux événements marquants : les élections présidentielles en Côte-d’Ivoire et la crise sanitaire de Covid-19. Ces deux événements avaient contraint les autorités de l’ITCJ à suspendre à deux reprises les cours en présentiel pour faire suivre momentanément les cours en ligne. Nonobstant les difficultés, le programme académique de l’année n’a connu aucun retard et les résultats des étudiants sont, dans l’ensemble, très satisfaisants. Aucun cas de plagiat n’a été enregistré dans les travaux des étudiants. C’est donc sous les ovations de toute l’assemblée que les Lauréats sont ensuite présentés et ont reçu leurs attestations de réussite et écharpes de promotion. Pour les Lauréats de Master, il s’agit de la célébration de la toute première promotion de Master en Bible et études théologiques africaines à l’ITCJ.

Dans son discours, après la remise des attestations aux lauréats, le Père Jean Messingue, SJ, Directeur de l’ITJC, a mis l’accent particulier sur la célébration de la première promotion de master en Bible et études théologique africaines. A cet effet, il a adressé ses vifs remerciements et gratitudes au Dr Bienvenue MAYAMBA, SJ., promoteur et Directeur de ce programme, qui n’a ménagé aucun effort pour cette réussite. Par ailleurs, pour le Directeur de l’ITCJ, les lauréats des deux cycles (Licence et Master), ont été une promotion de résilience parce que, marquées par deux années de crise sanitaire (coronavirus) et bien d’autres difficultés. Aussi les a-t-il exhortés à mettre cette résilience au service de leurs prochaines missions respectives : le monde dans lequel ils sont envoyés, a besoin des pasteurs résilients. En outre, le Directeur de l’ITCJ a annoncé quelques perspectives et événements pour la prochaine année académique : un programme de licence en théologie appliquée s’ouvre pour les agents pastoraux et surtout les laïcs ; la clôture de l’éméritat du P. Michel ISTAS, SJ en septembre prochain ; l’année ignatienne et le synode sur l’Eglise. Au sujet du synode sur l’Eglise, le P. Jean Missegue, s’adressant à son éminence Jean-Pierre Cardinal KUTWA à travers le Vicaire Général qui le représente, a exprimé le désir et la disponibilité de l’ITCJ d’être impliqué dans le processus d’enquête et de collecte des données que propose le Pape François.

Le prix Magis est accordé au père prof. Alain Clément AMIEZI. Le professeur Alain Clément AMIEZI a servi en tant qu’enseignant et formateur pendant dix ans à l’ITCJ. Il est reconnu comme un modèle de l’excellence pédagogique et du service ecclésial, tant par les autorités que par les étudiants de l’ITCJ. Dans son mot de gratitude, le Directeur de l’ITCJ a invité le prof. Clément à être davantage l’apôtre de l’Eglise synodale.

La remise du prix Magis par Mgr Pierre-Claver au prof. Alain Clément AMIEZI est immédiatement suivie du discours du père professeur Basile Djro DJRO, désigné parrain de la promotion finaliste. Dans son discours, le Père Djro DJRO a rappelé aux lauréats les enjeux du contexte de mondialisation qui est le nôtre. Il les a invités à apprendre à être mondialistes autrement et à appliquer la dialectique de la théorie et la pratique pour pouvoir répondre au mieux aux défis de la pastorale aujourd’hui.

Au nom de la promotion finaliste, l’étudiante Angèle KAKOU a remercié différentes autorités de l’ITCJ ainsi que les étudiants en cours de cycle et les supérieurs de différentes communautés présents à la cérémonie. C’est par ce mot de la représentante des finalistes que la première partie de la cérémonie est close.

La deuxième partie de la cérémonie est marquée la messe d’action de grâce. Celle-ci est présidée par Mgr Pierre-Claver. C’est vers la fin de la messe que le Recteur de l’ITCJ, au nom du Président du Conseil d’Administration de l’ITCJ le Père A. E. OROBATOR SJ, a déclaré close l’année académique 2020-2021. Un somptueux repas fraternel est offert à la fin de la messe, marquant la troisième et dernière articulation de la clôture de l’année.

Gerard Mbainarem, SJ

Laisser un commentaire