Kenya: Devenir un bon directeur spirituel grâce aux Jésuites

Print Friendly, PDF & Email

Ils sont 21 nouveaux directeurs et directrices à obtenir leur certificat après avoir suivi un programme de formation pour apprendre à devenir des directeurs ou directrices spirituels. La cérémonie de remise de certificats a eu lieu le 18 février 2017 dans l’enceinte d’Hekima University College.

C’est en effet aux environs de 8h 30 qu’a débuté la cérémonie de remise de certificats par une messe présidée par le père Peter Knox, SJ, doyen de la faculté de théologie d’Hekima College. Avant la remise des certificats, par le père Elias Omondi, SJ, acting Principal d’Hekima, les participants ont notamment partagé leur expérience ainsi que les qualités et aptitudes acquises durant ce programme.

Célébration des directeurs spirituels
Célébration des directeurs spirituels

Pour le père John Ghansah, SJ recteur d’Hekima et un des formateurs lors de ce programme, « nous avons besoin de ce genre de personnes pour une évangélisation en profondeur ». Le père Ghansah, SJ n’a pas manqué de s’approprier ses paroles du Pape François qui affirme que « plus que jamais, nous avons besoin d’hommes et de femmes qui, à partir de leur expérience d’accompagnement, connaissent la manière de procéder, où ressortent la prudence, la capacité de compréhension, l’art d’attendre, la docilité à l’Esprit, pour protéger tous ensemble les brebis qui se confient à nous, des loups qui tentent de disperser le troupeau. » (Evangelii Gaudium n. 171)

Fikiri SJ
Fikiri SJ

Pour Deogratia Fikiri, SJ, un jésuite ayant participé à ce programme comme étudiant, ce programme de directeurs spirituels lui a permis entre autres, de maitriser comment « amener les âmes vers le Créateur et savoir donner une retraite ignacienne ». Selon lui, outre le fait d’être jésuite, ce programme permet également d’acquérir certains « skills » qui renforcent la formation et la vocation dans la Compagnie de Jésus. Le jésuite Fikiri invite également toute personne (laïcs, prêtres, religieux et religieuses etc.) à participer à ce programme de directeurs spirituels afin d’éviter des « abus » qui parfois interviennent à cause du manque de formation dans le domaine.

Ecoutons à présent Deogratia Fikiri, SJ, un jésuite en provenance de la Rd Congo qui nous donne ici une synthèse de ce programme. Il est au micro d’Honoré Onana Olah :

 

 

Honoré Onana Olah, SJ

Une pensée sur “Kenya: Devenir un bon directeur spirituel grâce aux Jésuites

Laisser un commentaire