Il s’appelait Desmond Tutu. Son combat était celui contre l’injustice, celui en faveur de l’égalité dans une société où la ségrégation raciale était institutionnalisée. Sa seule arme était celle de la non-violence et de la foi, au moment où la violence systémique sud-africaine se trouvait des justifications autant dans les interprétations tendancieuses de la Bible que dans les textes d’une loi établie pour privilégier une minorité.

Page 1 of 181 2 3 18
Nous suivre: