Eduquer

Print Friendly, PDF & Email

eduquerFormer le cœur ; atteindre le centre de la personne là où est la source des désirs, où se prennent les décisions, où l’intelligence côtoie l’affectivité et se mélange avec les sens…Poser des fondations solides pour que l’épanouissement et la croissance de la personnalité puissent se réaliser.

Mvan

L’éducation est la chose la plus importante pour les enfants. L’éducation à la vie consiste à inculquer à nos enfants des valeurs sûres pour un avenir meilleur. Cette activité se passe tous les jours. Malheureusement, c’est le point où nous rencontrons beaucoup de difficultés, car ces enfants viennent directement de la rue, parfois de la prison. Il nous faut alors nous donner profondément tout en essayant d’aider à construire ces vies brisées. L’éducation que nous voudrions vise tous les secteurs de la vie : la santé, les mœurs, la formation du cœur, la formation humaine. Au Centre, cette activité passe par un encadrement régulier et soutenu. Tous les mercredis, nous disposons et exposons des thèmes à travers des causeries éducatives dont l’importance n’est pas à démontrer. Un mot, un geste, tout vise à former, à éduquer, à insérer, à accompagner et à accueillir l’enfant. Nous recevons de l’aide des personnes avisées et compétentes.

Maison Frère Yves

La pédagogie pratiquée à la Maison Frère Yves est centrée sur l’enfant. Elle permet à l’enfant de retrouver le rythme de vie normale en société. L’éducation est axée sur la pratique des activités manuelles, l’écoute, l’accompagnement, l’alphabétisation, les loisirs, la formation religieuse et le règlement intérieur. Toutes ces activités sont organisées pour développer chez les jeunes l’amour du travail bien fait en créant un véritable esprit de famille où chaque personne se sent aimée et accueillie. La fabrication des cartes postales a permis aux jeunes d’acquérir non seulement un savoir-faire mais aussi d’apprendre à gagner un peu d’argent à la sueur de leur front, car pour chaque carte fabriquée le jeune avait droit à 50 francs CFA. Cinq jeunes ont suivi la catéchèse suite à leur propre demande et ont reçu le sacrement de baptême et la première communion. Dans ce projet d’éducation, nous rencontrons beaucoup de difficultés puisque les valeurs que nous voudrions pouvoir transmettre ne sont pas nécessairement les mêmes que dans la rue ou dans notre société moderne.

Arche

Le jeune qui est accueilli au Foyer a généralement un projet de vie plus ou moins clair, plus ou moins réaliste. Au Foyer, nous avons mis sur pied le suivi du jeune par un éducateur référent. Celui-ci est chargé d’accompagner le jeune dans son projet à travers des entretiens personnalisés hebdomadaires, depuis son arrivée jusqu’à son insertion. L’éducation du jeune se fait aussi à travers l’organisation des activités au Foyer telles que les tâches domestiques, les réunions hebdomadaires avec les éducateurs, les activités ludiques. Ainsi, cette année, au terme de leur accompagnement au Foyer deux jeunes ont commencé une formation au Foyer et cinq qui sortaient de prison sont rentrés directement en famille et ont repris le chemin de l’école. L’éducateur référent sert également de relais entre la famille, si celle-ci est connue, le jeune et le Foyer. Quelques parents ont été contactés, mais très peu assurent le suivi de leur enfant malgré les efforts fournis par le Foyer pour les sensibiliser sur leur rôle déterminant dans la réinsertion réussie de leurs enfants. L’une des difficultés rencontrées également au niveau de la formation est l’instabilité des jeunes. Cela nécessite l’intervention fréquente des éducateurs auprès des responsables des ateliers qui, eux-mêmes, sont très patients vis-à-vis de nos jeunes.

Nous nous rendons compte que, malgré tous nos efforts, nos jeunes manquent de valeurs et critères fondamentaux de référence pour pouvoir construire leur vie. Nous avons beaucoup insisté sur la formation technique en tant que moyen pour devenir économiquement autonomes, mais nous avons délaissé la formation du cœur. Depuis plusieurs mois nous sommes en train de réfléchir sur la manière et les moyens qui nous permettraient d’y arriver.