LE DIACONAT OU L’AUDACE DE SERVIR MALGRE TOUT : ELIE YODA, SJ FAIT LE PAS !

Print Friendly, PDF & Email

Ce 24 juin 2021, en la solennité de la nativité de Saint Jean le Baptiste,  Elie YODA, SJ précédemment aux études de théologie en Colombie, a été ordonné diacre à Ouagadougou au Burkina Faso. Il était le seul religieux parmi trente grands séminaristes de divers diocèses du Burkina et du Niger.

La messe des ordinations a été célébrée au grand séminaire Saint Jean de Wayalghin à Ouagadougou, dont s’était la fête patronale. Présidée par Mgr Modeste Ollo KAMBOU, évêque du Diocèse de Gaoua (Sud-Ouest du Burkina Faso), assisté par Mgr Léopold OUEDRAOGO, évêque auxiliaire de Ouagadougou, représentant son Eminence Philippe Cardinal Ouédraogo, Archevêque de Ouagadougou.  Parmi une centaine de Prêtres concélébrants,  il y avait les Pères Martin BIRBA, Supérieur de la Communauté Jésuite de Ouagadougou, Joseph Compaoré, Jacques OUEDRAOGO, directeur du Centre Spirituel, François KABORE, directeur du CERCLE, François Xavier RASENDRARIVO, et Joachim ZOUNDI. Il faut noter aussi la présence de cinq scolastiques Jésuites de passage à Ouaga pour leurs vacances.

Devant une foule immense de fidèles venus de partout exprimer leur amour et attachement envers ces ordinants, Mgr KAMBOU, épris d’un sens d’humour, a su attirer l’attention de tous sur l’importance du diaconat en lien avec la mission du Précurseur : « indiquer ce qui est l’essentiel : Voici l’agneau de Dieu qui enlève le péché du monde » Pour mieux remplir leur ministère de diaconat, les nouveaux diacres devront avoir leurs cœurs et leurs regards résolument orientés vers le Seigneur. Dans un contexte international de crise générale, d’insécurité et de terrorisme, de sécularisation, et même de laïcité agressive, il faut de l’audace et de l’humilité pour suivre le Christ, en gardant à l’esprit que Dieu est leur force, et sa grâce sera toujours disponible, ils ont du prix à ses yeux. Mgr KAMBOU a insisté sur la vertu de l’humilité, car elle est très importante pour acquérir une spiritualité du service. Il a invité les élus du jour à trouver leur joie dans le service de leurs frères et sœurs.

Le recteur du Grand Séminaire Monsieur l’Abbé Valentin DABIRE appuiera les propos de Mgr KAMBOU en demandant aux nouveaux diacres d’être des personnes libres pour mieux servir, être fidèles au Christ pour mieux servir et rester fidèles au Christ dans le service. 

Après la messe, les jésuites et les membres de la famille d’Elie YODA ont partagé un repas fraternel avec des amis et connaissances au CERCLE.  La joie d’avoir un nouveau diacre s’est ressenti dans la Communauté Jésuite de Ouagadougou. A Dieu la gloire !

Charles SOMDA, SJ

Laisser un commentaire