Brazzaville: Trois Evêques pour l’Ouverture de l’Année Ignatienne

Print Friendly, PDF & Email

Les jésuites de Brazzaville, à l’instar des ceux du monde entier, ont solennellement lancé le mercredi 19 et le jeudi 20 mai 2021, l’ouverture de l’année jubilaire ignatienne marquant les 500 ans de la conversion de celui qui fut et demeure pour  eux  un modèle de discernement et d’abandon á Dieu à la suite du Christ : Ignace de Loyola, et des 400 ans de sa canonisation au même moment que François-Xavier. Deux moments forts ont marqué cette célébration: une conférence-débat au Centre d’Études et de Recherches Chrétiennes (CERC) et une messe pontificale à la Maison Saint Ignace.

Axée sous le thème “Voir toutes choses nouvelles en Christ”, l’année ignatienne s’est ouverte à Brazzaville le jeudi 19 mai par une Conférence-Débat organisée au CERC. Le Rév. Père Jacques FÉDRY, SJ., la Rév. Sœur Arlette BINDIKA de Cana et le Rev. Père Yannick ESSENGUE, SJ., étaient les trois intervenants qui ont aidé les participants à creuser et à déchiffrer ce qui se cachait derrière cette maxime de saint Ignace.

Ignace de Loyola nous apprend à découvrir la volonté de Dieu

Après le mot de bienvenue du P. Raphaël Bazebizonza, SJ., Directeur du CERC, le P. J. Fédry, prenant la parole, a fait un parcours historique de la vie d’Ignace de Loyola avant de relever les circonstances dans lesquelles le fondateur de la Compagnie de Jésus a reçu le boulet de canon qui, désormais, réorientera sa vie. En substance, selon lui, Ignace de Loyola, par ses expériences, nous apprend à découvrir la volonté de Dieu en discernant les effets de son action dans notre cœur, bien distincts des pulsions de Satan qui apportent les troubles et la tristesse.

En partant de la vie de leur fondateur Mgr Ernest KOMBO, premier jésuite congolais, la Rev. Sr Arlette, a mis l’accent lors de son intervention sur le lien direct existant entre la spiritualité ignatienne et celle des Sœurs Servantes de Cana, lien qu’elle a tiré de l’esprit qui constitue le sol sur lequel repose toute action igantienne : Chercher et trouver Dieu en toutes choses. Ainsi, selon la fille spirituelle du jésuite Ernest KOMBO, “Aimer et servir” de la spiritualité ignatienne et “Faites ce qu’il vous dira” de la spiritualité Cana renvoient intrinsèquement à des spiritualités qui se croisent et qui expriment un dynamisme apostolique convergent.

Mai 2021 : Quelles préférences apostoliques pour notre temps ?

Le dernier intervenant, le Rev. P. Yannick ESSENGUE, SJ. a, quant à lui, orienté son intervention dans la perspective des préférences apostoliques qu’il a intitulé : “Mai 2021 : Quelles préférences apostoliques pour notre temps ?” Selon lui, après avoir fait une brève présentation de la Province et de ses défis, a insisté sur le fait que les Exercices spirituels et le discernement, carte d’identité jésuite, sont les meilleurs moyens permettant aux jésuites de montrer la voie vers Dieu, de faire route avec les pauvres, d’accompagner les jeunes dans la création d’un avenir porteur d’espérance et de travailler avec d’autres pour la sauvegarde de notre « Maison Commune ». Mais, ces moyens sont, surtout et d’abord, un cheminement de connaissance de soi-même en vue de mieux être au service des autres dans la volonté de Dieu discernée au quotidien.

Après ces interventions, le modérateur, le Rév. Père Christopher NGOLELE, SJ. a laissé la place aux débats où la parole fut accordée au public pour des questions d’éclairage et des contributions. Pour mettre un terme à ce premier événement, les participants étaient invités à joindre l’utile à l’agréable.

Le jeudi 20 dans l’après-midi, toujours dans ce même dynamisme d’ouverture de l’année ignatienne, une messe pontificale a été célébrée, à la Communauté Saint Ignace, par Mgr Urbain Ngassongo, l’évêque de Gamboma, sous le regard bienveillant de Mgr Anatole Milandou, l’ordinaire des lieux, et de Mgr Louis Portela Mbouyou, l’évêque émérite du diocèse de Kinkala. À cette messe, la grande famille ignatienne, le clergé local, religieux (euses), parents, collaborateurs (trices) et amis, étaient tous là, pour se joindre aux jésuites et se réjouir avec la Compagnie de Jésus pour cette année de grâce où, selon le Président de l’eucharistie, Saint Ignace et Saint François-Xavier offrent pour permettre à la Compagnie d’apprendre le chemin de la vie véritable en Jésus qui se caractérise par la mission évangélisatrice de l’Église. Après la messe, le Rév. Père Raphaël Bazebizonza, supérieur de la Communauté, a pris la parole pour exprimer sa sincère gratitude aux participants pour leur présence fraternelle aux côtés des jésuites, et, ensuite, il a invité ses confrères à se joindre à lui pour s’offrir au Seigneur. C’est ainsi que, d’un seul cœur, les SJ. ont entonné la prière Âme du Christ, en signe d’offrande totale à leur Maître et Seigneur. De cet office divin, nous sommes passés à l’office du vin marquant ainsi la fin des cérémonies de l’ouverture de l’année ignatienne à Brazzaville.

Gbadjolbe Defaing, S.J.

Laisser un commentaire