Dominicains et Jésuites pour célébrer l’Année Ignatienne

Print Friendly, PDF & Email

Le Père Mathieu Ndomba, Provincial des jésuites de l’Afrique Occidentale (AOC) a procédé, au lancement de l’Année Ignatienne, dans la province dont il a la charge, au cours d’une messe solennelle présidée dans la chapelle du Collège Liberman jeudi dernier à Douala au Cameroun.

Aux côtés de la dizaine de prêtres présents au cours cette célébration eucharistique qui a été précédée d’une conférence, se trouvait le Père Sebastien Nkoa o.p., Prieur des dominicains à Douala.

Le Père Sebastien Nkoa o.p., revient avec nous sur cette participation marquée des dominicains aux côtés des jésuites lors du lancement de l’Année Ignatienne. (Quelques extraits) :

La conférence était magistrale et si j’ai retenu quelque chose c’est que le parcours d’Ignace de Loyola de sa blessure jusqu’à Rome a été marquée par l’expérience du Cardoner. Et à partir de là, ce qu’on croyait être une illumination s’est plutôt avérée être une expérience de foi tellement profonde que nous avons aujourd’hui la Compagnie de Jésus. Un outil dont l’Eglise se servira encore pendant longtemps afin de porter le message de l’Evangile jusqu’au bout du monde.

…..

Quant à la messe c’était une démonstration de force de la part des jésuites avec une très bonne coordination de la liturgie…l’homélie a élevé les uns et les autres sur le fait qu’elle était à la fois spirituelle et académique, et accessible à tous. Comment ne pas repartir d’ici étant bien nourris intellectuellement et spirituellement….

….

L’histoire de l’Eglise nous a longtemps laissé sur ce grand pan de rivalité entre dominicains et jésuites, mais aujourd’hui la pluralité dans l’Eglise est plutôt un avantage et je pense que l’histoire est plutôt derrière nous. Ce qui nous attend dans le futur c’est de mettre toutes ces forces ensemble…pour en faire bénéficier l’Eglise.

Honoré Onana Olah, SJ

Laisser un commentaire