L’ancien Père Général des jésuites Adolfo Nicolas, SJ tire sa révérence

Print Friendly, PDF & Email

Suite au décès le mercredi 20 Mai 2020 du Père Adolfo Nicolas, SJ, 30ème Supérieur Général des jésuites, l’actuel Père Général lui rend un hommage édifiant en ces termes:

“C’est avec des sentiments de tristesse mais aussi de reconnaissance que je viens vous informer que le Seigneur a rappelé à lui le Père Adolfo Nicolás, notre ancien Supérieur Général, ce 20 mai à Tokyo.
Le Père Nicolás, que beaucoup d’entre nous appelions affectueusement “Adolfo” et que les jésuites d’Asie Pacifique appelaient “Nico,” est né le 29 avril 1936, à Palencia (Espagne). Il est entré dans la Compagnie le 14 septembre 1953 et a été ordonné prêtre le 17 mars 1967. Comme scolastique, il a été envoyé au Japon où, entre autres activités, il a été professeur de théologie, recteur de scolasticat et provincial, pour ensuite s’engager dans le travail social auprès des immigrés à Tokyo. Pendant près de dix ans, il a vécu aux Philippines, où il a dirigé le East Asian Pastoral Institute (EAPI) et où il a exercé la charge de président de la Conférence des Provinciaux d’Asie Orientale et d’Océanie. Après avoir présenté sa démission de la charge de Supérieur Général de la Compagnie, il est revenu à Manille comme accompagnateur spirituel à l’EAPI et à la Résidence internationale Arrupe.

Le Père Nicolás a été élu Supérieur Général lors de la 35ème Congrégation Générale, le 19 janvier 2008. Huit ans plus tard, le 3 octobre 2016, la 36ème Congrégation Générale a accepté sa démission. A cette occasion, le Père Federico Lombardi a prononcé, au nom des membres de la Congrégation et de la Compagnie, une émouvante adresse pour remercier le Père Nicolás de son dévouement et du service rendu en tant que Supérieur Général. Je vous invite tous à relire cet hommage, qui figure dans le recueil des textes de la 36ème Congrégation Générale, car il retrace de manière remarquable le style personnel du Père Nicolás dans l’exercice de l’autorité, un style qui alliait chaleur, bonté et joie ; cet hommage souligne aussi les nombreuses contributions du Père Nicolás, en tant que Supérieur Général, à la vie de la Compagnie et de l’Eglise. Pour reprendre les paroles du Père Lombardi, nous n’oublierons pas deux mots que le Père Nicolás répétait constamment afin de nous inciter à renouveler la Compagnie : “universalité” (de notre vocation et de notre mission) et “profondeur” (tant spirituelle qu’intellectuelle, dans le champ de nos missions).”

La Compagnie de Jésus toute entière pleure un homme ardent à faire le bien, humble et prêt à annoncer le Christ jusqu’à son dernier souffle. Que l’âme du serviteur du Christ, Père Adolfo Nicolas, SJ retourne à son maître et Seigneur qu’Il a servi avec dévotion, amour et courage.

Redaction Jesuitespao

Laisser un commentaire