Les exercices spirituels

Print Friendly, PDF & Email

La spiritualité est, pour le croyant, la nécessité d’une connaissance vitale de Dieu, d’une rencontre avec l’être transcendant qui, au-delà de toute perception purement intellectuelle, te permet de t’approcher et de dialoguer avec Dieu comme à un « Tu » au point d’arriver à comprendre à travers une écoute profonde que ta vie, d’une certaine manière, prend tout son sens dans cette rencontre ; une rencontre qui inclut la prière, l’intuition, la réflexion et la compréhension de ce Dieu, manifesté pour nous en Jésus et qui, finalement, conditionne la manière de vivre, de comprendre et d’entrer en relation avec les personnes et le monde qui nous entoure.

La spiritualité ignatienne trouve sa source dans l’expérience personnelle de Saint Ignace systématisée de manière magistrale dans les Exercices Spirituels. Les piliers de la spiritualité ignatienne sur lesquels s’articulent la vie des jésuites, le projet et la mission de la Compagnie sont entre autres :

1-Chercher et trouver la volonté de Dieu sur ma propre vie. Certes, pas la volonté la plus objectivement parfaite, mais simplement ce que Dieu veut de moi ici et maintenant.
2-Porter mon regard dans les profondeurs de mon être et sur l’immensité du monde, tout  en ayant les pieds sur terre, c’est-à-dire en étant concret et réaliste, afin de ne pas me perdre dans le vagabondage d’idées irréalisables.
3- Me connaître le plus amplement possible ; tâche qui passe par l’examen profond et régulier de qui je suis et de chaque situation que je rencontre.
4- Discerner, à la lumière de la prière et de la raison illuminée par la foi, comment est-ce que je peux améliorer la réalité pour qu’elle soit plus évangélique.
5- Trouver Dieu en toute chose tout en étant contemplatif dans l’action c’est-à-dire en m’unissant à Dieu dans l’action.

Les Exercices Spirituels de Saint Ignace : il s’agit d’une proposition d’un cheminement spirituel. Ils consistent à prendre quelques jours (trois jours, cinq jours, huit jours un mois…) normalement dans un centre spirituel (on peut aussi les faire dans la vie courante), pour chercher, dans le silence et la prière Dieu et sa volonté sur moi. C’est une disposition pour une écoute profonde à travers laquelle on invite une personne à découvrir Dieu et son projet. A la suite de cette même proposition, la personne qui fait les Exercices Spirituels est conduite progressivement vers une connaissance profonde de son être, c’est-à-dire, de ce qu’il y a de bon ou de mauvais elle et d’intégrer cela dans un projet salvifique, pour l’humanité et pour elle-même, qu’il sent Dieu l’inviter à assumer. Au long des siècles  les Exercices Spirituels ont aidé un nombre infini de personnes à découvrir la foi et le sens de leur vie.

Les exercices qui sont proposés partent de l’expérience de Saint Ignace condensée dans le libre Exercices Spirituels. Il ne s’agit pas d’un livre pour lire, mais un cheminement qu’il faut suivre, normalement accompagné par une personne qui t’oriente dans cet itinéraire.
Le Pape Paul III approuva ces exercices le 31 juillet 1548, reconnaissant ainsi son utilité pour la croissance spirituelle des fidèles ; les exercices spirituels de Saint Ignace ont été et restent une richesse pour la vie de l’Eglise. Si vous êtes intéressé par cette expérience, vous pouvez prendre contact avec l’un des centres spirituels que compte la Province d’Afrique de l’Ouest.

Ignace de Loyola

« Prenez, Seigneur, et recevez toute ma liberté, ma mémoire, mon intelligence et toute ma volonté ; tout ce que j’ai et tout ce que je possède ; Vous me l’avez donné, à Vous, Seigneur, je le rends, Tout est vôtre, disposez-en selon votre entière volonté. Donne-moi votre amour et votre grâce : celle-ci me suffit. »
Saint Ignace est le fondateur de la Compagnie de Jésus (jésuites). C’est un saint charismatique dont la figure reste actuelle dans son itinéraire, dans sa spiritualité et sa manière de comprendre le monde.

Sa biographie est fascinante. Tout commence dans les premières années de sa vie dans les cours la Castille et une vie de soldat qui va connaître un renversement suite à une blessure lors d’une bataille. Pendant sa convalescence, il va découvrir Dieu et cette découverte va le conduire à mener une vie itinérante comme pèlerin à la recherche de la volonté de Dieu sur sa vie. Ainsi, Manrèse, Jérusalem, Barcelone, Alcala, Salamanque… sont autant d’étapes d’un long itinéraire qui va le conduire à Paris. Là il va faire d’abord, la connaissance de François Xavier et Pierre Fabre et en suite, des autres compagnons qu’il va entrainer dans sa passion pour Dieu et son projet. Ensemble ils vont continuer à cheminer jusqu’à Rome où, avec la bénédiction du Pape Paul III, ce petit groupe va devenir la Compagnie de Jésus.

P. Narcisse TAKONG, SJ