St Pierre Claver (Tambacounda)

Print Friendly, PDF & Email

Paroisse Pierre_claver_TambacoundaC’est à la demande de Mgr Clément Cailleau, préfet apostolique, que nous avons accepté la direction d’une paroisse à Tambacounda. La paroisse Saint-Pierre Claver fut fondée en octobre 1983, par le père Jean Bernard, remplaçant temporaire de Mgr Cailleau, victime d’un accident de la route. Mais dès juillet avait commencé le service paroissial. La messe dominicale se célébrait à la maison de Michel Bangar, catéchiste. En octobre, le père Yvan Carrier fut nommé officiellement curé. La nouvelle paroisse était implantée au quartier Plateau et devait desservir les trois quartiers Pont, Abattoirs et Plateau. À partir de sa fondation, la paroisse eut son siège au Foyer Saint-Paul. Le curé et son catéchiste y avaient leurs bureaux et la messe se célébrait sous un abri couvert de feuilles de rônier. Cette situation dura d’octobre 1983 jusqu’en décembre 1985, année où le Centre offrit sa salle de spectacle pour servir d’église à la paroisse, en attendant la construction d’une église proprement dite. Le siège de la paroisse se transporte alors au Centre, où s’installent les bureaux. L’accroissement régulier et rapide des élèves qui se sont prévalus des services du Centre rendit urgente la construction d’une église. Le site choisi pour l’église se trouve juste à côté du Centre. Les fondations de la nouvelle église ont été posées en mai 1993 et la bénédiction de l’église est célébrée par Mgr Jean-Noël Diouf, le 18 février 1995. C’est le père Adrien Léonard qui a conçu et réalisé l’église, telle que nous la voyons maintenant.

La paroisse compte en 2003 environ 500 fidèles. C’est une paroisse de première évangélisation, composé de gens peu scolarisés, peu fortunés, pour ne pas dire plus, mais bien sympathiques. Au départ du père Carrier, en 1987, le père Chrysologue Allaire est nommé curé. Il quitte en 1997, au grand regret de ses paroissiens. Il est remplacé par le père Joël Rouméas, lequel quittera en juin 2000. Le père Léonard assure l’intérim comme curé jusqu’à la nomination, en novembre 2002, du père André Gagnon qui prend la relève et donne un nouvel élan à la paroisse.

Les ministères des compagnons ont été diverses:

Le père Allaire anime l’émission religieuse hebdomadaire à la radio de Tambacounda de 1983 à 1990. Le père Adrien Léonard, renommé supérieur en décembre 1986, donne plusieurs récollections à différents auditoires, jeunes et moins jeunes, et plusieurs fois les Exercices (y compris de 30 jours) à des prêtres, religieux et religieuses; il est également économe-adjoint du diocèse de Tambacounda.

La venue du P. Gilles Garand. Il s’occupe d’alphabétisation. Arrivé à Tambacounda en 1989,il quitte en juillet 1991 pour le noviciat de Bafoussan (Cameroun).

Ministère en brousse, à Sall, du père Joseph Cavoret, expulsé du Tchad. Il a séjourné 5 ans à Tambacounda. Arrivé en 1988, il nous quitte en 1993 pour retourner au Tchad.

Notons la venue du père André Souk, comme vicaire à la paroisse. Il n’est resté que quelques mois. Malade, il a dû quitter.

Enfin signalons, depuis 1994, la venue de ‘‘régents” (stagiaires) qui ont contribué par leur jeunesse, leurs initiatives et leur sens apostolique à animer le Centre et la Paroisse Saint-Pierre Claver.

Nous rendons grâce au Seigneur de ces qurante années de service apostolique en terre sénégalaise. “A Dieu notre Père soit la gloire pour les siècles des siècles” (Ph.4/22).

Source: www.jesuitesenegal.org