Communauté Noviciat

Print Friendly

Dès la fondation de la VPAO, une réunion fut organisée à Yaoundé à laquelle étaient invités tous les membres disponibles de la nouvelle viceprovince. La question du noviciat fut posée et un certain profil esquissé, avec une insistance particulière sur l’apprentissage d’une pauvreté effective et sur le travail.

Le P. Jean Noël Crespel fut désigné pour exercer la charge de maître des novices. Tout en ouvrant, en 1975,  le noviciat dans la maison St François-Xavier de Yaoundé, il cherchait un terrain où le noviciat pourrait s’établir en conformité avec les objectifs envisagés. Le lieu qui fut finalement choisi était situé sur le terrain de la paroisse de Nkoabang, mais dans un coin totalement à l’abandon qu’il fallut pénétrer et conquérir à la machette. Puis sur lequel s’élevèrent peu à peu quelques maisons, construites par les novices à la manière des habitations paysannes de la région et une élégante chapelle. L’installation dans le nouveau site eut lieu en cours d’année. Ni eau (il fallut creuser un puit de plus de 20m de profondeur) ni électricité (éclairage à la lampe-tempête). Peu à peu furent aménagés un élevage de lapins, de deux cochons, et un poulailler- et ,bien sûr, un jardin potager.

Il vaut la peine de nommer les premiers occupants de ce nouveau noviciat, dont certains  ont joué un rôle important dans la vie de notre province et de l’Eglise : Emmanuel Nkeng, le frère Bernard Seni, Martin Birba, Joseph Atanga, futur archevêque de Bertoua, Jean Roger Ndombi, qui devait être provincial puis assistant d’Afrique.

En 1979, le P. Crespel, tout en restant à Nkoabang comme curé de la paroisse et professeur des novices, laissa la charge de père maître au P. Charles Vandame, provincial sortant, qui ne resta à ce poste que deux ans et le quitta pour devenir l’archevêque de N’Djamena.

Le P. Pierre Maurel prit la relève en 1981. Mais il n’exerça sa charge de maître des novices à Nkoabang que durant trois années, le Provincial ayant jugé nécessaire de déplacer le noviciat pour le sortir d’un certain isolement (dans la grande banlieue de Yaoundé), en le déménageant à Bafoussam, dans une communauté apostolique dynamique. En outre, un bon nombre d’établissements secondaires permettraient aux  novices de faire un ministère auprès des jeunes. Le transfert se fit dans le courant de l’année 1984. Le P. Maurel céda la place au P. Dorino Livraghi en septembre 1988. Ce fut le tour des Pères Alain RENARD SJ et Joachim ZOUNDI d’assurer la relève. Ce dernier pris les reines en 2009 et la ceda au Père Jean-Marie QUENUM en 2015.

Adresses:

BP: 758 Bafoussam / Cameroun

Tel: 237 690 97 49 76//654 85 83 44

quenum_jm@yahoo.com