CCU Yaoundé

Print Friendly, PDF & Email

Le CCU a pour mission de développer en son sein et de susciter dans les paroisses urbaines tous les services susceptibles d’aider les étudiants dans tous les domaines, aussi bien humains que spirituels, par des moyens appropriés comme :

–          ouverture de bibliothèque et salles d’études

–          aménagement de lieux de rencontres (pour conférences, réunions, projections, échanges enseignants et étudiants, sessions de formation…)

–          encadrement intellectuel : cours de méthodologie, répétitions…

–          création de petites maisons d’étudiants (chambres de dépannage, cuisines, salles à manger…)

Dans une perspective nationale, le CCU de Yaoundé prend une part active au fonctionnement de l’Association des aumôneries catholiques du Cameroun. Elle y entretient un contact permanent avec les autres aumôneries universitaires du pays et partage avec elles son expérience.

Comme toute paroisse, le CCU a pour mission de favoriser en son sein et de faire éclore les mouvements d’apostolat des laïcs, les groupements de piété et les associations de laïcs qui se consacrent à l’étude, à la formation, à l’action et à la prière. Il encourage et accompagne la collaboration entre ces mouvements et associations au niveau national et international.

I/ Perspectives de l’œuvre

a)       Constituer une communauté vivante et unie de chrétiens fidèles, liés entre eux par un esprit de tolérance et de charité, ouverts au milieu universitaire sans discrimination de religion, de race ou d’origine sociale, sanctifiés par le Christ dans la célébration liturgique communautaire.

b)       Faire acquérir l’information et la formation nécessaire à l’engagement des étudiants et enseignants dans le milieu universitaire et à l’accomplissement de leurs devoirs d’intellectuels catholiques.

c)       Promouvoir l’apostolat par les étudiants, en insistant sur leur responsabilité dans la vie de l’Eglise et dans le milieu universitaire.

d)       Approfondir l’expérience de la foi chrétienne vécue dans l’engagement personnel et apprendre à communiquer cette foi en milieu universitaire dans l’esprit de Jésus-Christ.

e)       Développer une pédagogie qui aide les étudiants à intégrer leur foi dans leurs efforts de construction d’une société plus juste et à devenir « des hommes pour les autres ».

Fonctionnement du CCU

Le Conseil Pastoral Paroissial

La commission Catéchèse et vie sacramentelle

La commission Formation chrétienne et humaine

La commission de Liturgie

La commission Vie spirituelle

La commission Animation Apostolique

La commission Socio-caritative

La commission Intendance

Le Conseil des Affaires Économiques (CAE) qui définit, avec l’aumônier, les grandes orientations pour une gestion rigoureuse et rationnelle. Il contribue à l’élaboration d’un budget prévisionnel annuel (recettes et dépenses de la paroisse) et en suit progressivement l’exécution.

Les services spécialisés : Le service chargé de liaison entre le CCU et l’Eglise locale (y compris l’Alliance biblique Universelle) ; Le service chargé de liaison avec l’AACUC (l’association des aumôneries catholiques universitaires du Cameroun).

Le CCU atteint un nombre considérable d’étudiants chaque année, à travers les conférences, les tables rondes, les mouvements, les activités caritatives et sociales, les activités culturelles et sportives, la catéchèse et l’encadrement des nouveaux étudiants par les anciens étudiants en chômage ou en niveau supérieur.

A travers toutes ces activités, le CCU veut aider les étudiants à se prendre en charge et à assumer des responsabilités dans la société. Tous les groupes, mouvements et commissions du C.C.U. intègrent la formation à la gestion, à l’évaluation des méthodes adoptées, à l’examen des choix sur la base de l’évangile, à la prise de conscience des objectifs poursuivis ensemble et au sens du bien commun. Des sessions de formation sont organisées pour les responsables au niveau paroissial et pour l’ensemble au niveau des groupes et mouvements.

Par ailleurs, le CCU veut ouvrir les étudiants au sens du service dans la société : apprendre à repérer et relever si possible les grands défis au cœur de la vie personnelle, sociale ou communautaire: justice, paix (notamment interethnique), démocratie, absence de dialogue, chômage, misère, respect de la vie humaine, maladie, SIDA, ignorance…

II/    EVOLUTION

Þ      1961 une aumônerie et un foyer d’étudiants sont confiés aux Pères Jésuites

Þ      1962 démarrage effectif de l’université du Cameroun et de l’aumônerie catholique universitaire

Þ      1967 création de l’Association des Etudiants chrétiens du Cameroun à laquelle succédera la

Jeunesse universitaire chrétienne

Þ      1966 Création du Centre catholique universitaire de Yaoundé

Þ      1985 Création du Forum des Universitaires Chrétiens (FUC) pour les enseignants

Þ      1990 Erection de la paroisse universitaire Saint François Xavier  de Yaoundé

Þ      1993 Réforme universitaire qui favorise la création de nouvelles universités dans d’autres

localités du pays

Þ      1996 Première rencontre nationale de concertation des aumôneries universitaires au CCU

Þ      1999 Mise sur pied de la Communauté anglophone

Þ      2002 mise sur pied du Conseil Pastoral Paroissial et du Conseil des Affaires Economiques

Dissolution de la Communauté anglophone et naissance de la communauté bilingue

Þ      2003 L’équipe pastorale réduite à un seul aumônier.

Séparation d’avec l’aumônerie de Soa

Þ      2005 Création du comité paroissial ‘Justice et Paix’

Participation à la gestion de la grève des étudiants

 

III/   PERSPECTIVES D’AVENIR

–         Renforcer l’initiation à la gestion du bien commun

–         Renforcer le bilinguisme et la cohabitation culturelle

–         Remettre l’étude de la Parole au centre de la vie des groupes et mouvements

–         Intensification des formations spirituelles et chrétiennes  ainsi que de l’encadrement des universitaires

–         La mobilisation pour une amélioration des conditions d’étude et de vie à l’université

–         La vulgarisation de l’enseignement social de l’Eglise

–         L’amélioration de notre rapprochement du monde universitaire

–         Développer et intensifier l’esprit d’initiative

–         Insuffler chez les jeunes étudiants le goût de la recherche et de l’effort.

–         Proposer aux étudiants un cadre adapté pour leurs recherches et leurs travaux.

–         Aider au développement personnel, intellectuel et humain des membres et notamment créer un cadre et un esprit d’entraide pour le travail d’études, l’apprentissage, l’échange d’information et de ressources.

–         Améliorer aussi grâce au recours à des initiatives privées, publiques locales ou de l’étranger le cadre de la communauté estudiantine par exemple par la création de bibliothèques ou autres ressources capables d’aider la formation et l’épanouissement.

–         Encourager l’ouverture aux autres étudiants du campus et donc assurer un accueil et une aide envers ceux-ci. Dans ce but des activités culturelles, intellectuelles (conférences, ateliers…) ou de détente peuvent être initiées.

Boniface Tonye, SJ