Paam yôodo

Print Friendly

Le centre spirituel Paam yôodo (CSP) est un centre d’accueil, de retraite et de formation spirituelle, fondé par les jésuites de l’Afrique de l’Ouest sur proposition des premiers jésuites burkinabè, en vue de répondre aux demandes de retraites accompagnées et de formation spirituelle au Burkina et en Afrique de l’Ouest en général. Il a ouvert ses portes en 1997.

Le centre dispose de : • 40 chambres dont 4 climatisées et 36 ventilées réparties en deux pavillons. Dans certaines chambres, il y a deux lits pour ceux qui voudraient prendre une chambre à deux • 2 salles de conférence ventilées, une pouvant accueillir 100 personnes et l’autre 30 • un réfectoire pouvant aussi accueillir 100 personnes et un autre pour 25 personnes • une chapelle assez vaste et aérée • un vaste jardin où l’on peut se promener entre les parterres de fleurs, les manguiers, les citronniers et les orangers, pour prier ou réfléchir dans le calme • des bancs en fer dans la cour sous les arbres pour ceux qui voudraient y prendre un peu d’air ou travailler en groupe.

Le centre offre chaque année ses services en vue du ressourcement spirituel des chrétiens 1. Des récollections. Souvent des gens viennent d’eux-mêmes prier et passer une ou deux journées au centre, qui essaye d’accueillir toutes ces demandes. Mais, nous offrons aussi des récollections pendant les moments importants qui rythment la vie des fidèles catholiques : l’Avent et le Carême : cinq week-ends en décembre, pour préparer la Noël, et quatre pour le mois du Carême, vers mars – début avril. Il s’agit des temps forts de prière, aidés par un « animateur », et avec la possibilité aussi d’avoir un accompagnateur. 2. Des retraites : Notre centre offre un cadre très propice à la prière et au recueillement. Et aussi, une animation spirituelle avec des retraites selon la tradition de la spiritualité ignatienne (à l’école des Exercices de saint Ignace de Loyola. Nous proposons d’abord des retraites de huit jours, étalées entre début juillet et la mi-septembre : deux retraites en juillet, deux en août, et une en septembre. Même, si on n’a pas un sujet précis, souvent à l’esprit et à la méthode ignatienne s’ajoutent des aperçus bibliques, sur l’un ou l’autre des livres du Nouveau Testament. Ces retraites sont en silence, et des accompagnateurs ou accompagnatrices peuvent collaborer ou aider. Le mois ignatien ou les 30 jours Il s’agit d’une retraite qui dure un mois, selon la tradition ignatienne ; (un mois, coupé de deux ou trois jours de détente pendant le parcours…) Cette longue retraite, en silence, est très profitable, mais aussi elle est difficile si on n’a pas une préparation, disons un « discernement » préalable. Elle est proposée à tous, mais ce sont surtout des religieux ou des religieuses, qui sont les plus désireux d’en profiter, pour des raisons diverses (préparer la profession religieuse, etc.)

Actuellement le centre propose les 30 jours soit le mois d’août (favorable pour beaucoup), soit en octobre ou novembre, car août est aussi le mois propice à des retraites de huit jours. NB: Chaque année, le programme avec des dates précises sera élaboré et mis à jour au mois d’octobre.