Kenya: Le père Joachim Zoundi SJ célèbre la St François Xavier

Print Friendly, PDF & Email

Chaque année, l’Eglise Universelle célèbre saint François Xavier comme une des figures proéminentes de la mission. Cette année a été aussi l’occasion pour le père Joachim Zoundi, SJ de célébrer et de renouveler son engagement sacerdotal au Seigneur par cette fameuse phrase du jeune Samuel « Me voici » Seigneur ! (1 Samuel 3,1-10) Un engagement pris en l’an 2000 et qui se voit prendre de l’âge en l’an 2020 tout en restant encore neuf. Comme dit le psalmiste : vieillissant il fructifie encore et garde sa verdeur. (Psaume 91)

En effet, le 03 décembre 2000 est resté à jamais gravé dans le cœur du peuple Burkinabé qui a célébré ses 100 ans d’Evangélisation au Burkina-Faso. Un grand moment également pour la Compagnie de Jésus et spécialement pour la famille Zoundi qui a offert en cette journée là au Seigneur leur fils Joachim Zoundi pour être ordonné prêtre dans la Compagnie de Jésus.

Ce 03 Décembre 2020 a ainsi marqué les 20 ans de sacerdoce du père Joachim Zoundi SJ. Une célébration qui s’est déroulée dans la communauté jésuite d’Hekima College basée à Nairobi au Kenya. C’est dans ce sens qu’une action de grâce au Seigneur autour du sacrifice par excellence qu’est l’Eucharistie a été présidée par le père Zoundi, SJ qui a demandé comme intention la sagesse nécessaire pour la suite de son cheminement et pour le don de sa personne à sa Divine Majesté.

Commentant les lectures du jour, le père Zoundi SJ a notamment affirmé au cours de la célébration eucharistique que la vie de saint François Xavier et de ses activités missionnaires restent un exemple à suivre. S’adressant aux jésuites présents, « les réussites dans nos apostolats, a-t-il affirmé, dépendent beaucoup de notre attachement au Christ ». « Que la Vierge Marie, Mère de l’Eglise et de la Compagnie de Jésus vous couvre de son manteau, a-t-il conclut ».

La célébration s’est terminée par des agapes fraternelles au sein de la communauté jésuite d’Hekima College.

Brice Momene Taneyo SJ

Laisser un commentaire