TOGO: Mgr Barrigah encourage les jésuites dans leur mission

Print Friendly, PDF & Email

L’observation des règles du « Sentire cum Ecclesia » de saint Ignace dans les Exercices Spirituels conduit la Communauté jésuite de Lomé, comme certainement beaucoup d’autres communautés jésuites, à rendre visite à l’Ordinaire du lieu au début de chaque année pastorale. L’Archidiocèse de Lomé a un nouvel Archevêque depuis le 11 janvier 2020, date de prise de possession canonique de sa charge pastorale. En ce mardi 13 octobre 2020, les jésuites de Lomé ont rendu visite au nouvel Archevêque de Lomé, son Excellence Monseigneur Nicodème Barrigah-Benissan. Cette visite a été l’occasion de présenter la communauté et sa mission au profit des fidèles de Lomé et plus particulièrement du quartier Agoè-Nyivè : activités pastorales d’administration des sacrements et d’accompagnent spirituel et psychologiques, de formation des formateurs ; et activités sociales des centres Loyola (CCL et CEL). En rappel, la communauté est composée des pères Jean Ghislain Compaoré, (vice-supérieur), Charles Antoine Agbessi (Psychologue clinicien), Bureau Toussaint Yangambelé (régent aux centres sociaux CCL/CEL), Aimé Djimasra (étudiant en sciences de l’éducation chez les Salésiens), Désiré Yamuremye (directeur des centres sociaux Loyola).

Mgr Barrigah
Mgr Barrigah

Cette rencontre a été l’occasion d’échanger des informations avec Mgr Barrigah, notamment l’annonce de la visite canonique du père provincial à partir de la mi-novembre à Lomé.  Dans la conversation, la situation de la pandémie de la Covid-19 a été évoquée. Il faut rappeler que le Togo a procédé à une ouverture par vague des lieux de culte contrairement aux autres lieux de rassemblements qui sont opérationnels à l’exemple des marchés qui drainent d’ailleurs des foules. Cette situation et décision de la non ouverture de tous les lieux de culte est non seulement gênante mais incompréhensible pour le prélat. Toutefois, dit l’Archevêque, l’Esperance est permise. C’est dans une ambiance très cordiale que cette visite a pris fin avec quelques prises de photos pour les archives.

Que cette rencontre puisse porter des fruits pour et dans l’Eglise locale pour la Plus Grande Gloire de Dieu et le salut des âmes.

DJIMASRA Aimé, SJ.

Laisser un commentaire