Abidjan: Ordinations diaconales des jésuites sous fond de pandémie

Print Friendly, PDF & Email

Le samedi 13 juin 2020, marqué par des pluies généreuses, quatorze scolastiques jésuites de la Conférence des Jésuites d’Afrique et de Madagascar (JCAM) ont été ordonnés diacres à l’intérieur de la chapelle de l’Institut jésuite de théologie (ITCJ) d’Abidjan, par Mgr Jean Salomon LEZOUTIÉ, évêque du diocèse de Yopougon – Côte d’Ivoire.

Une cérémonie restreinte à cause de la pandémie

Compte tenu des mesures d’urgence et de sécurité mises en place par le gouvernement ivoirien en cette période de crise du Coronavirus, la célébration s’est déroulée à huis clos en présence principalement des Jésuites de la zone du Grand Abidjan, tous portant des masques faciaux, des gants et autres équipements de protection. Les membres de la famille et les amis des diacres n’ont pas pu être présents en raison des restrictions d’entrée et de sortie vers les régions intérieures.

Malgré ces contraintes, la cérémonie d’ordination n’a pas perdu son atmosphère joyeuse, étant donné aussi qu’elle avait été reportée à plusieurs reprises. L’atmosphère inhabituelle a été remarquablement enrichie par l’homélie de l’évêque Jean Salomon LEZOUTIÉ, qui s’est appuyé sur les lectures du jour du premier livre des Rois sur la promptitude radicale avec laquelle Élisée laisse la charrue pour suivre Élie afin de servir le Seigneur, et sur le passage de l’Évangile de Matthieu où Jésus disait aux disciples que leur “Oui” soit “oui”, et leur “Non” soit “non”. Le prélat a attiré l’attention des diacres sur la nature radicale de la vie de disciple et les a encouragés à être des hommes d’une grande franchise. Il a félicité les diacres pour le chemin parcouru jusqu’ici.

le Père Recteur Jocelyn Rabeson, SJ et Mgr Jean Salomon LEZOUTIÉ

Etre de grands prédicateurs comme Saint Antoine de Padoue

Il a remercié le recteur et l’équipe de formation et a exprimé sa sincère gratitude pour l’honneur qui lui a été fait de présider cette ordination. Il s’est engagé à être disponible chaque fois que son aide sera nécessaire dans des événements comme ceux-ci. Il a parlé de Sainte Thérèse d’Avila qui avait une grande admiration pour les Jésuites, en particulier pour la direction spirituelle. De même, il a exprimé sa propre admiration pour le grand héritage spirituel de la Compagnie de Jésus. S’adressant aux diacres, il a lu un extrait de la vie d’Antoine de Padoue, dont le jour de la fête était prévu pour l’ordination diaconale. “Antoine de Padoue était un professeur extraordinaire et un prédicateur de la Parole de Dieu”, a-t-il dit, “il était sans égal quand il s’agissait de consoler et de réconforter le peuple de Dieu”. Il a exhorté les nouveaux diacres à suivre l’exemple de saint Antoine de Padoue dans la prédication de la parole et dans la consolation des âmes. Il a conclu en rappelant aux diacres que leurs vœux sont maintenant encore plus officiels et que, pour un nouveau départ, ils doivent être fermes dans la prière et être fidèles à l’Office divin qui unit leurs prières à celles de toute l’église et sanctifie leur quotidien.

les nouveaux diacres et le père recteur

Après la messe d’ordination, tout le monde est revenu pour continuer la célébration avec une réception.

Jude Forbi, SJ

Laisser un commentaire