Billets de la quarantaine n° 11- 20

Print Friendly, PDF & Email

Chers ami(e)s, nous vous proposons en ce temps de crise, de petits messages de réconfort, d’espoir et d’exercices spirituels pour votre journée. Ces messages seront publiés en quatre parties, chaque partie correspondant à une semaine de prière. Le schéma respecte la même procédure que Saint Ignace nous enseigne à travers les 4 semaines des Exercices Spirituels. Car, ce n’est pas, en effet, d’en savoir beaucoup qui satisfait et rassasie l’âme, mais de sentir et goûter les choses intérieurement.” (2ème annotation des Exercices Spirituels.

Billet de la quarantaine n° 11: le pouvoir de la peur (2nd partie)

La pandémie de la peur, du désespoir est la chose la plus répandue actuellement. Nombre sont les hommes et femmes qui se suicident parce que l’espoir a quitté leur coeur. Certains préfèrent garder le silence et créer l’enfer, la fin du monde dans leur tête et leur coeur. Comme une orange qui se pourrie d’abord de l’intérieur et s’exprime à l’extérieur, nous pouvons avoir un corps en bonne santé, mais tout notre esprit vit l’apocalypse. Eh bien, se familiariser avec la peur de sa propre mort, la peur de la mort des personnes proches est la première étape vers la victoire. Il faut créer les conditions pour remplacer l’esprit de la peur.

Exercice n° 11: Reprendre l’exercice 10 autant que je peux. Cherchez à connaître quels sont les idées et pensées qui donnent plus de force à ma peur. S’écarter de ses idées et pensées et les remplacer par des pensées positifs issues de la Parole de Dieu. Rom 8: 15: l’esprit de peur est celui des esclaves, l’esprit de vie, de force est celui de ceux qui ont un Père, Dieu lui-même. Parler de ses peurs à quelqu’un de confiance car le diable aime le secret.

Billet de la quarantaine n° 12: le pouvoir de la pensée positive

Sais-tu que les difficultés rencontrées, les coups de la vie et les déceptions peuvent influencer négativement notre vision du monde? Nous voyons le monde en noir parce que nous avons porté inconsciemment des lunettes noires. Certaines personnes manquent de confiance en elles et de positivité parce qu’elles ont cru qu’elles ne sont rien, qu’elles ne peuvent rien accomplir. Leur entourage aussi les a aussi fait croire que leur vie n’est qu’échecs et désolations.  Eh bien, accumuler les difficultés de nos vies, penser négativement sur nous mêmes et nos réalisations bloque l’énergie qui nous permet de changer les choses autour de nous.  Quand nous voyons le côté positif des choses, nous dégageons une force magnétique qui attire tout ce qui est bien vers nous.

Notre bonheur dépend de l’habitude de l’esprit que nous cultivons

Exercice n° 12: Se répéter à soi plusieurs fois en cette journée les paroles de Philippiens 4:13 Je puis tout par Celui qui me fortifie. Dans chaque situation malheureuse, écrire au moins 4 qualités ou bienfaits que Dieu m’accorde.

Billet de la quarantaine n° 13: Dieu nous a-t-il oublié au fond de nos misères?

Sais-tu que nombreuses sont les personnes qui veulent se réveiller le lendemain et constater que la crise sanitaire est un malheureux rêve? Au fin fond de nos souffrances, il est permis de douter, il est même libérateur de pleurer, de gémir, de crier. La pauvreté, le manque de ressources, le décès des personnes proches nous rendent impuissants. Comment Dieu peut toujours exister quand ses êtres qu’Il a créé souffrent? Pourquoi ceci m’arrive t-il? Après avoir pleuré, relevons la tête car Dieu se fait présent à travers ceux et celles qui nous soutiennent dans la douleur.

Certains disent que Dieu est aveugle ou manchot, mais c’est avec nos yeux, avec nos mains qu’Il bâtit aujourd’hui

Exercice 13: Au début de la semaine sainte où nous méditons les souffrances et la mort du Christ, prendre le temps d’imaginer un Dieu qui souffre avec l’humanité. Imagine ton plus grand ami/ta plus grande amie qui t’accompagne dans ta douleur. Quels sont les moyens utilisés par ton ami pour t’aider à avoir espoir? Fais de même à ceux et celles qui t’entourent. Seul l’amour triomphe de la mort, de la douleur.

Billet de la quarantaine n° 14: Le parfum de nos vies

Sais-tu que de la même manière que notre corps dégage son odeur physique, nous dégageons une odeur spirituelle? Le parfum de notre être peut attirer ou repousser ceux et celles qui viennent vers nous. Nous prenons le temps de polir et d’embellir ce que les gens voient, mais nous avons du mal à embellir la chambre intérieure. Si nous n’avons pas la paix intérieure, nous transmettrons la peur et le désespoir autour de nous.

Lorsqu’il n’y a pas d’ennemis à l’intérieur, les ennemis de l’extérieur ne peuvent nous atteindre

Exercice 14: Fais un exercice de rangement de ta chambre, tu constates qu’il y a des habits que tu ne portes plus mais que tu gardes. Essaie de voir ton coeur, et ecris dans tes notes une seule habitude qui ne te sert pas mais que tu gardes. Offre-le au Seigneur.

Billet de la quarantaine n° 15:  La prière de Dieu pour l’humanité souffrante

S’est-on déjà demandé ce que serait la prière de Dieu pour notre humanité en crise? De la même manière que nous prions Dieu, il veut aussi que nous entendions sa prière. Sa prière peut être formulée comme ceci: “ma créature bien-aimée, ta souffrance est la mienne, tes pleurs et tes cris déchirent mon coeur. Je t’accorde chaque jour la grâce de voir au-delà de ta souffrance mais à toi d’accueillir cette grâce. Je voudrais te supplier de faire tout ton possible pour apporter l’espoir, une aide généreuse, un sourire, un réconfort à ceux et celles autour de toi. Sois Ma présence, Mon salut, Mon espoir au coeur du monde. Guéris les gens par ta gentillesse et ton amour.”

Exercice 15: Imagine Dieu frapper à la porte de ta maison aujourd’hui et qu’il te donne le pouvoir d’agir et de changer quelque chose autour de toi. Il te demande d’être la manifestation d’un miracle aujourd’hui. Quel sera ce miracle que tu pourras accomplir?

Billet de la quarantaine n° 16: A chaque jour suffit sa peine

Savons-nous que nos peurs et l’anxiété s’agrandissent quand nous stressons par rapport au lendemain? Beaucoup de personnes gaspillent leur énergie et s’inquiètent nerveusement par rapport au lendemain. Le fardeau du lendemain ajouté à celui d’hier nous anéantit. Le présent qui veut dire aussi cadeau est en effet le cadeau de Dieu pour toi aujourd’hui.

La meilleure manière de préparer le lendemain, c’est de concentrer toute ton intelligence, ton enthousiasme et tes énergies à réussir le travail d’aujourd’hui

Exercice n° 16: le Christ nous apprends une prière: “Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour*. Dans ma journée, programmer et faire les activités comme si cela était mon dernier jour; agir de telle sorte que ce jour soit immémorable pour moi, considérer que ce jour est le plus beau cadeau que Dieu m’a donné.

Billet de la quarantaine n° 17: Apprendre et accepter d’être faible

Sais-tu que la crise actuelle a non seulement exposé l’ignorance des hommes mais aussi montré leur vulnérabilité par rapport à quelque chose d’infiniment petit, invisible à l’oeil nu? Eh bien, avant, pendant et après cette pandémie, nous vivrons toujours des situations où nous ne contrôlons rien même pas notre souffle de vie. Il est temps d’apprendre à s’abaisser comme le Christ, genoux à terre pour laver le pied sale même de ceux et celles qui nous trahissent ou nous font du mal.

« L’humilité ne consiste pas à penser moins à vous-mêmes mais de penser moins de vous-mêmes » Rick Warren

Exercice 17: Le Christ lave les pieds de Judas, celui qui va le trahir, il le considère comme son disciple et digne de son amour. Fais l’effort de reconnaître une qualité d’une personne que tu ignores ou que tu as du mal à pardonner, et dis à cette personne aujourd’hui ce qui la rend spéciale. Bonne journée dans l’effort de l’humilité.

Billet de la quarantaine n° 18: la mort n’est pas une punition de Dieu

La mort frappe à toutes les portes, celles des noirs ou blancs, riches ou pauvres, païens ou chrétiens, musulmans ou bouddhistes. Nous avons toujours cru qu’avec Dieu à nos côtés, nous ne mourrons pas. Eh bien, Dieu était bien à côté du Christ souffrant les humiliations, les moqueries et rejets. Nous ne sommes pas seuls à souffrir, la souffrance fait partie de notre humanité. Avant et après la crise, les gens continueront de mourir.

La souffrance est parmi nous, et aucune souffrance n’est la propriété d’une seule personne

Exercice n° 18:* Prends le temps aujourd’hui en silence, imagine un jeune homme beau et fort (33 ans) qui meurt dans la fleur de l’âge. Notez mes sentiments en contemplant tout cela. Considérez comment Dieu se cache et laisse Jésus dans son humanité souffrir et mourir. Considérez la solitude dans mes souffrances et ci-possible dans la mort. Puisez dans cette prière des ressources pour ma vie. Bonne méditation.

Billet de la quarantaine n°19 : Fais face à toi-même dans le silence

Nous reconnaissons que la crise a créé le silence, le silence sur les voies routières, aériennes, maritimes. Beaucoup d’entre nous ont peur du silence, nous sommes devenus esclaves des bruits dans le monde, les bruits de nos portables, les bruits des nouvelles désespérantes des télévisions et radio. Nous avons besoin du silence pour mieux écouter, le silence pour mieux respirer, pour sentir notre cœur battre, pour reconnaître nos erreurs, pour faire face à soi, pour grandir, le silence pour mieux aimer les autres et mieux aimer Dieu.

le silence est le médicament le plus efficace contre les bruits liés au coronavirus

Exercice n° 19: Prends le temps aujourd’hui de fermer ton portable pour au moins 3h, fais l’effort de ne pas lire les nouvelles sur le coronavirus aujourd’hui, prends le temps d’entrer dans le grand silence causé par la mort des nombreuses victimes de la pandémie. Ecoute les bruits et l’anxiété de ton cœur dans le silence. Fais face à toi-même que tu fuis.

Billet de la quarantaine n°20 : Où est ton courage, combattant?

Sais-tu cher(e) ami(e) de Dieu que nous menons chaque jour un combat? Sais-tu que ta vie consiste à aller de combats en combats et à réclamer la victoire? Sais-tu que cette pandémie est non seulement une guerre extérieure contre un virus mais une guerre intérieure, spirituelle, psychologique? Nous avons vite oublié que nous sommes des guerriers de Jésus Christ. Nous avons oublié que notre vie de chrétien(ne) doit nous préparer à faire face non seulement aux forces de la nuit, de la division, de la peur, de la discrimination, du péché dans le monde mais aussi faire face aussi au premier ennemi intérieur à nous. Le premier ennemi qui ne veut pas changer de vie, c’est en effet nous-mêmes.

Ce n’est pas un esprit de timidité que Dieu nous a donné, mais un esprit de force, d’amour et de sagesse. 2Tim 1, 7

Exercice 20: Prendre le temps d’imaginer que je suis un guerrier dont le capitaine est le Christ Ressuscité. Quels sont les armes spirituels que je dois préparer pour vaincre mes ennemis intérieurs et extérieurs? Quel doit être mon état intérieur, mes sentiments pour vaincre la peur et l’anxiété? Si possible, regarder les entrainements de soldats qui vont à la bataille. Qu’est ce que cela réveille en moi? quelle partie de moi ou quelle vertu dois-je entrainer?

Jean Amegble, SJ

Laisser un commentaire