Billets de la quarantaine n° 1- 10

Print Friendly, PDF & Email

Chers ami(e)s, nous vous proposons en ce temps de crise, de petits messages de réconfort, d’espoir et d’exercices spirituels pour votre journée. Ces messages seront publiés en quatre parties, chaque partie correspondant à une semaine de prière. Le schéma respecte la même procédure que Saint Ignace nous enseigne à travers les 4 semaines des Exercices Spirituels. Car, ce n’est pas, en effet, d’en savoir beaucoup qui satisfait et rassasie l’âme, mais de sentir et goûter les choses intérieurement.” (2ème annotation des Exercices Spirituels.

Billet de la quarantaine n° 1: Ton souffle est celui de Dieu

As-tu compris que le virus attaque notre respiration? notre souffle de vie? Eh bien, ce souffle de vie est celui que Dieu t’insuffla à la naissance. Nous passons bien de temps à stresser, à paniquer parce que nous n’avons pas conscience que le souffle de vie est un don de Dieu.

Exercice n°1: Prends aujourd’hui 5 à 10 min, assieds-toi tranquillement dans un coin de ta maison, les mains sur tes jambes, le dos droit, essaie juste de respirer normalement. Respire normalement et doucement, ferme tes yeux, mets toute ton attention sur ton inspiration et ton expiration. Ne pense pas à autre chose. Prends juste conscience que tu inspires et expires. Sors de cet exercice avec calme et foi dans ton Dieu.

Billet de la quarantaine n° 2: Dieu nous punit-il avec le coronavirus?

Sais-tu que la guerre en Syrie, au Congo a tué et continue de tuer plus de gens en un jour que le virus? Sais-tu que le virus ne tue plus en Chine parce qu’ils ont maintenu les règles d’hygiène et sont restés à la maison? Eh bien, riches et pauvres continueront de mourir avant et après la pandémie. Les péchés des hommes et femmes de ce monde existaient depuis le début de la création. La pandémie passera, le monde passera, nous passerons, parce que rien n’est éternel. Seul Dieu est éternel.

Exercice 2: Assieds toi et réfléchis sur ta journée et sur toi. Dis à Dieu une seule et une seule chose pour laquelle tu peux rendre grâce. Est-ce ta santé? ta famille? pouvoir se lever et brosser les dents? Fais simplement comme ton Dieu qui créa le monde et vit que “cela était bon.” 

Billet de la quarantaine n° 3: Pourquoi une pause s’impose?

Sais-tu que le virus a bloqué des milliers de gens à la maison? Sais-tu que la vie du monde est en pause? les routes sont désertes et encore plus le coeur des hommes et femmes sont dans le désert, la solitude, la peur? Eh bien, vois le bon côté de tout cela. Avant le coronavirus, nous courons après le temps, nous essayons de faire beaucoup d’activités en moins de 24h, nous ne nous rendons pas compte que nous marchons, que nous parlons à telle ou à telle personne, que nous avons blessé telle ou telle personne. Ce qui comptait, c’était de jouir vite et beaucoup.

Exercice 3: Dans la solitude de ton coeur, fais une pause. Comme dans la création du monde, Dieu fait une pause et se repose le 7ème jour (Genèse 2,2). Une manière de vivre la pause, c’est d’être conscient de tes sentiments aujourd’hui, être conscient quand tu te laves, prendre conscience que tu te peignes les cheveux, prendre conscience que ta main est sale, prendre conscience que l’autre à côté a peur comme toi, prendre conscience que la pause et la réflexion sur ce que tu fais est important. Chaque action de ta journée est une occasion pour faire une pause et réfléchir dessus.

Billet de la quarantaine n° 4: la contamination intellectuelle

Est-tu conscient que la crise que nous vivons n’est pas seulement biologique mais aussi une crise de l’esprit? Sais-tu que les nouvelles sur les réseaux sociaux, les radios et télévision contaminent plus vite ton esprit de négativité et de pessimisme que le virus lui-même? Eh bien, beaucoup de messages que tu lis contient ce qu’on appelle des messages subliminaux, c’est-à-dire des messages indirects pour créer la peur, la panique, le stress, le désespoir. Tu connais les mesures de précaution et d’hygiènes mais tu es accro à suivre chaque heure le nombre de morts dans ton pays, ton quartier, les prophéties de malheurs des soi-disant pasteurs. Nous sommes et devenons ce que nous lisons

Exercice 4: En ce jour de la solennité de l’Annonciation du bébé Jésus à la Ste Vierge, l’ange rassure Marie: “sois sans crainte, tu as trouvé grâce auprès de Dieu”. Pour écouter cette bonne nouvelle de l’Ange de ne pas avoir peur, ferme ton portable pour au moins 5h de temps. quitte les groupes qui ne font que partager des messages de malheur, abandonne les sites qui te font compter les morts. Prends 1h à 3h de ta journée pour livre des livres téléchargeables sur beaucoup de sites(pdfdrive.com).

Billet de la quarantaine n° 6:  quelle est ma raison d’être sur la terre

Sais-tu que beaucoup perdent espoir parce qu’ils ont oublié leur raison d’être? Sais-tu que d’autres se suicident devant des difficultés parce que le sens de leur vie ne se rapporte qu’à leur propre bonheur? Eh bien, le but de ta vie est plus grande que ton accomplissement personnel, ta tranquilité d’esprit. Notre raison de vivre est plus importante que ta famille, ta vie professionnelle, tes ambitions. Il ne s’agit pas de moi mais de Dieu. Nous avons été créé par Dieu et pour Dieu. St Ignace dira: Tu es créé pour louer, respecter et servir ton Dieu dans tout ce que tu fais.

Exercice 6 : prendre le temps aujourd’hui de me poser cette question: si Dieu me donnait 24h à vivre, qu’est-ce qu’Il voudrait que j’accomplisse? Si Dieu me donnait 1h à vivre, qu’est-ce qu’Il voudrait que je fasse comme dernière action? Si j’avais 5 min pour respirer, qu’est ce que je ferais. C’est le moment, fais-le ici et maintenant.

Billet de la quarantaine n°7: Tu es unique aux yeux de Dieu et c’est cela qui compte

Sais tu que les nombres de morts dus au virus n’ont pas de noms ni de visages selon les télévisions et les sites d’information ? À t-on besoin d’être grand comme le musicien Manu Dibango ou le ministre britannique Boris Johnson avant d’être unique ? Non, Tu es voulue par Dieu, tu n’es pas une faute de la nature, tu n’es pas un hasard. Parmi des milliers, tu as un visage, un nom, des qualités, une personne spéciale car “Tu as du prix aux yeux de Dieu et il t’aime.”(Is 43:4)

Exercice 7: Prends un cahier de note pour ta quarantaine ou ce temps de crise. Écris au moins trois raisons qui te font croire que tu n’es rien. Ensuite, trouve 5 raisons pour lesquelles Dieu t’apprécie. Offre cela dans ta prière.

Billet de la quarantaine n° 8: Prier, c’est bien, mais comment mieux prier?

Sais-tu que les chrétiens, les musulmans, les bouddhistes, ont redoublé les prières, confessions, neuvaines pour la fin de cette crise? Sais-tu que avant, pendant et après la fin de cette crise, Dieu écoutera toujours nos cris? Il est bien de prier, de rabâcher des litanies à longueur de journée (Mathieu 6: 7), mais il est encore mieux d’écouter la voix de Dieu en nous et dans la Parole de Dieu. Nous ne prions pas pour imposer à Dieu notre point de vue, nous prions pour adhérer complètement au bien que Dieu veut dans le monde.

Exercice 8:  Commencez par l’exercice 1, et demandez la grâce au Seigneur d’écouter avec clarté et humilité ce qu’il veut nous enseigner pendant ce temps de crise. Ecoutez Jésus, un ami qui s’assied à côté de vous et vous parle dans les paroles de Jean 16: 33(N’ayez pas peur, j’ai vaincu le monde).

Billet de la quarantaine n° 9: Une prière sans action est vide

Rester confinés dans une chambre est un luxe parce que beaucoup n’ont pas de “chez-soi”. Sais-tu que la rue est pour beaucoup l’endroit pour se reposer? Sais-tu que la banane que je jette parce qu’elle est fanée est la nourriture récupérée par beaucoup d’autres? Il suffit donc d’ouvrir les yeux pour voir que tu es riche si tu as un toît pour te cacher et un repas pour te nourir.

la distance sociale n’est pas une raison pour la distance des coeurs

Exercice n°9:  Prends le temps de réfléchir aujourd’hui sur ce que tu peux faire pour soulager ceux et celles tués par le virus de la pauvreté. Je peux décider d’omettre un repas aujourd’hui ou de contribuer financièrement à tous ces fonds d’aide aux pauvres dans la crise. Je peux aussi avec mon groupe whatsapp ou groupe catholique initier un fond pour aider les pauvres à côté de nous.

Billet de la quarantaine n° 10:  le pouvoir de la peur (1ere partie)

Sais-tu que nombreux sont les hommes et les femmes qui vivent dans le stress, la peur de bouger, la peur de respirer, la peur de tousser? Certaines personnes n’arrivent même plus à se concentrer sur leur livre, leur travail, leur vie. Le sentiment de panique crée en eux ou elles la fin du monde, la fin de nos êtres. Bien que la peur soit normale et concourt à notre survie, nous devons nous éloigner de toutes les pensées, idées et informations qui nourrissent cette peur. C’est en ce sens que le proverbe maure dit:

Celui qui craint quelque chose lui donne du pouvoir

Exercice n° 10:  Reprendre l’exercice 1, prendre son cahier de note et écrire ses peurs en ce temps de crise. Décrire les peurs, comment je pense que telle ou telle chose arrivera, décrire les contours précis de ces peurs dans mon imagination. Si j’ai un portable, enregistrez ma voix décrivant ses peurs, réécoutez plusieurs fois cet enregistrement.

Jean Amegble, SJ

Laisser un commentaire