Madrid: rencontre globale du réseau solidaire des jeunes

Print Friendly, PDF & Email

En la date du 8 au 16 février, deux personnels délégués de Foi et Joie-Tchad ont pris part à la rencontre des jeunes à Madrid. Il s’agit de Madame Erbyé Depé et Djimasra Aime, S.J. Vous trouverez ci-dessous les deux moments qui ont constitué cette rencontre.

La visite à Asturias

La visite d’Asturias a pour objectif de rencontrer quelques partenaires afin de partager avec eux les expériences sur ce qui se fait à Foi et Joie-Tchad. En outre, c’était aussi une opportunité pour présenter de manière générale le Tchad dans son contexte. De cette visite, nous avons de prime à bord pris part à l’activité dénommée « corre por  una causa » (cours pour une cause) à Madrid, le dimanche 9 février 2020. Le 10 février 2020, nous étions partis de Madrid pour Asturias. Le lendemain, nous avons rencontré la directrice de l’Agence Asturienne de Coopération pour le Développement (Agencia Asturiana Cooperac Desarrollo) qui œuvre pour une éducation de qualité en faveur des filles ; une rencontre avec la conseillère municipale des affaires sociales, une autre rencontre avec un groupe des amis d’Entreculturas, une rencontre avec les élèves d’un collège et des adultes d’un centre linguistique. Ces différentes rencontres ont permis aux partenaires de se rendre compte de la nécessité d’appuyer les activités allant dans le sens de la scolarisation des filles et leur insertion sociale. Trois jours ont été consacrés pour les différentes visites. Le 14 février 2020, il fallait reprendre le chemin de Madrid pour participer à la Rencontre Globale du Réseau solidaire des Jeunes à Madrid.      

les délégués de Foi et Joie du Tchad avec certains participants

La Rencontre Globale du Réseau Solidaire des Jeunes

Du 14 au 16 février 2020 s’est tenu à Madrid, en Espagne une rencontre réunissant plus de trois cent (300) jeunes accompagnés des adultes pour réfléchir sur différentes thématiques parmi lesquelles la migration, l’environnement, l’éducation, le genre, la violence, etc. Il s’agit du Réseau Généracion 21+ Fe y Alegria (un réseau composé de 21 pays). Le Réseau réunit en son sein des jeunes œuvrant pour l’éducation de qualité en faveur des couches vulnérables là où Fe y Alegria travaille. Ce rassemblement a vu la présence des pays de l’Amérique Latine, de l’Espagne, de la Guinée Equatoriale, du Tchad et de la Zambie.  L’objectif, c’est d’offrir aux jeunes l’opportunité, et surtout l’espace pour qu’ils puissent exprimer leur désir, rêve et leurs inquiétudes. Bref, il s’agit d’écouter les jeunes. C’est fondamental.

Quant à la thématique sur l’environnement, les jeunes sont conscients et pensent qu’il urge de poser des actions ‘’humanisantes’’ en faveur de notre « sœur la terre » qui crie sans cesse, parce qu’elle subit les actions néfastes de l’Homme.  C’est dans ce sens que le Directeur Général d’Entreculturas (Foi et Joie en Espagne), le père Daniel Villanueva, SJ a insisté sur la protection de notre « maison commune » en se référant à l’Encyclique Lauda to si du pape François sur le sujet. Pour le père Daniel, S.J, ces thématiques entrent en droite ligne avec les quatre préférences apostoliques universelles de la Compagnie de Jésus.  Toutes ces thématiques ont pour centre l’éducation. Laquelle éducation vise à transformer la personne humaine afin de transformer la société. La conviction des jeunes, c’est d’arriver à travailler ensemble pour un monde plus solidaire, humain voire meilleur. Les jeunes du réseau Generacion 21+ veulent regarder et embrasser l’avenir avec « Espérance ».  Ce temps de partage d’expériences a permis aux jeunes d’avoir un regard kaléidoscopique sur le monde et surtout de se rendre compte que les jeunes d’autres pays vivent également les mêmes réalités qu’eux. Ces trois jours intenses d’activités ont permis aux jeunes de proposer des actions à mener à leur retour dans leurs différents pays de peur que leur parole ne reste sans effet ; d’où les campagnes de sensibilisation proposées, travailler en réseaux en mettant à profit les réseaux sociaux, etc. Que le Seigneur rende fructueux cette lourde mission qu’est celle de mettre debout la personne humaine pour la Gloire de Dieu toujours plus grande.

Aimée Djismara, SJ

Laisser un commentaire