Bafoussam: Les novices jésuites célèbrent la Passion du Seigneur

Print Friendly, PDF & Email


La célébration de la pâque du Seigneur est une occasion que l’Eglise offre chaque année aux chrétiens pour grandir dans leur union au Christ Sauveur. Si le temps de carême est une préparation à cette nouvelle naissance, le triduum pascal l’est plus grandement ; c’est à juste titre donc que la tradition de la Compagnie exige à ses membres de faire un triduum de prière avant de vivre cet évènement.

Le triduum pascal vécu du 17 Avril soir au 20 Avril s’inscrit dans cette logique. La direction spirituelle, pour cette année, a été assurée par Mgr Charles VANDAME. Ce dernier a orienté le triduum vers « Le mystère d’amour de Dieu pour nous ». Il voulait nous conduire à découvrir l’amour de Dieu dans les mystères de la passion et la résurrection de notre Seigneur et Sauveur.

Pour cela, l’organisation matérielle de la retraite était un peu particulière. On notait les lectures spirituelles pendant les repas ; les méditations étaient plus orientées vers le mystère que l’Eglise célébrait ce jour. Aussi, pénétrions-nous le mystère que l’Eglise nous proposait avant la célébration proprement dite. Puisque l’accent était donc mis sur les célébrations liturgiques, la répartition des oraisons connaissait des variations en fonction des jours. Le grand moment de prière intense fut la grande adoration du Saint Sacrement, menée par les novices jusqu’à minuit, le jeudi saint. A en croire les témoignages donnés par ces derniers, ce temps de recueillement et de solitude leur a été très profitable. Les fruits dans leur vie sont nombreux et variés. Certains ont pu profondément pénétré le mystère de la mort et de la résurrection, d’autres ont pu trouver la motivation pour mieux mener leur vie sur la terre en accomplissant toute chose avec amour.

Vivre ce triduum fut pour les futurs jésuites un moyen pour mourir avec le Christ et renaître pour une vivante espérance en la résurrection. Il ne reste plus qu’à le porter au monde entier.

Laisser un commentaire