Bangui: Le père Hyacinthe LOUA, SJ réconforte les Communautés

Print Friendly, PDF & Email

Les différentes rencontres : avec le Nonce Apostolique, Mgr Santiago DE WIT GUZMÁN ; le secrétaire de la Conférence Episcopale de Centrafrique (CECA), Mgr Joseph TANGA-KOTI ; les étudiants du Centre Catholique Universitaire, et le complexe scolaire Pape François, sont les faits majeurs qui ont marqué à Bangui, la visite du Père Hyacinthe LOUA ZAORO, Provincial de la Province jésuite de l’Afrique Occidentale (PAO).

(De la gauche vers la droite: P. Hyancinthe LOUA SJ; Mgr Santiago DE WIT GUZMÁN; P. Fidèle Dollo, SJ )

Arrivé le 03 mars dernier dans la capitale centrafricaine (Bangui), le Provincial a tout d’abord procédé à la visite du Centre Catholique Universitaire (CCU) avec une attention particulière aux étudiants de la Global English Language (GEL) qui est un nouveau programme de formation en langue anglaise de l’Université de Cambridge promu par la Jesuit Worldwide Learning (JWL). Le Père a eu l’occasion de saluer les étudiants et de les encourager dans leur désir d’apprendre la langue de Shakespeare. Pour rappel, la Global English Language a été implantée en République Centrafricaine le 14 janvier 2019 avec 150 étudiants soit 100 pour les  4 classes du niveau I et 50 pour les 2 classes du niveau II. Ce programme de cours certifié par des diplômes de l’Université de Cambridge comprend six niveaux : A1 (Starter), A2 (Elementary), B1 (Pre-intermediate), B1+ (Intermediate), B2 (Upper Intermediate) et C2 (Advanced). La formation en lettre anglaise donnera l’opportunité à ceux qui le veulent de suivre des cours en ligne dans de prestigieuses universités occidentales à partir du niveau B1+. Ces cours en ligne débuteront certainement au mois de septembre prochain.

Le provincial avec les Collaborateurs des jésuites

Mis à part les différents comptes de conscience, le Père Provincial a aussi eu l’occasion de rencontrer quelques jeunes aspirants à la Compagnie et les a encouragés à poursuivre leur discernement par une vie de prière intense et sincère et par le sérieux à mettre dans leurs études scolaires et universitaires. Dans le même sillage, nous pouvons évoquer la rencontre du Provincial avec les membres de la Communauté de vie chrétienne (CVX). Dans son entretien avec les femmes et les hommes de la CVX, le Provincial n’a pas manqué de saluer la bonne collaboration que les Nôtres entretiennent avec les laïcs dans le vécu et la promotion des Exercices Spirituels de Saint Ignace de Loyola. Les membres de la CVX en ont profité aussi pour encourager le Père Provincial dans ses multiples efforts pour entretenir cette collaboration entre les laïcs et les Jésuites sans oublier leur doléance de voir plus de Jésuites être envoyés pour encadrer la CVX en république Centrafricaine (RCA).

Visite des stands

L’autre fait majeur de la visite du Père Provincial reste la rencontre avec le Nonce Apostolique, Mgr Santiago DE WIT GUZMÁN,  le mardi 05 mars 2019. Cette visite de courtoisie rendue par le Père Loua Hyacinthe ZAORO à l’émissaire du Pape en RCA et au Tchad, épouse les contours de l’implication de la Compagnie dans l’œuvre de la Conférence Episcopale Centrafricaine notamment avec la charge du Secrétariat épiscopal pour les migrants confié à l’un des Nôtres, le Père Jules SOH Martial. L’implication des Jésuites dans la vie de l’Eglise centrafricaine a été saluée par le légat du Pape qui n’a cependant pas manqué d’en solliciter plus.

Visite au rectorat

L’audience accordée par le Recteur de l’Université de Bangui accompagné de la Vice-Rectrice au Provincial est à souligner d’un trait particulier. Nul ne peut feindre d’ignorer que le Centre Catholique Universitaire de Bangui est fondé dans le but d’accompagner l’Université de Bangui par l’animation spirituelle et intellectuelle des étudiants et des professeurs. Durant ce tête-à-tête, la collaboration fructueuse entre le CCU et l’Université de Bangui a été relevée ainsi que l’implication du CCU dans les actions de formation, d’éducation et de sensibilisation à la paix et à la lutte contre le VIH/SIDA. Le Recteur a ainsi réitéré son souhait de toujours œuvrer dans cette dynamique avec le CCU de Bangui.

Rencontre du Provincial avec les candidats à la Compagnie de Jésus

La visite du terrain Boeing et du Complexe scolaire Pape François qu’il abrite est aussi l’évènement capital du Séjour du Père Hyacinthe à Bangui. Ce vaste terrain et ce Complexe scolaire, faut-il le souligner, tiennent à cœur le Père Provincial. En saluant la mémoire du frère Bernard SENI GANDOUL (de vénéré mémoire) qui s’est dévoué à l’entretien du terrain et à la construction de l’école, le Provincial a émis le souhait de voir ce terrain, très menacé et convoité, clôturé et bien protégé. Durant sa visite, le Père Hyacinthe a eu l’occasion de s’entretenir avec le personnel enseignant et de les encourager dans leur sacrifice et leur disponibilité pour sortir les écoliers de l’emprise de l’ignorance par les enseignements dispensés. Il a aussi communié à la joie de ces jeunes écoliers bénéficiaires de cette œuvre de bienfaisance bien conduite par la Jesuit Refugee Service (JRS) soucieuse du devenir de ces enfants dans un coin reculé de la ville et abandonné à lui-même. L’Ecole Pape François est une plaque tournante dans le cadre de l’instruction et l’éducation des plus jeunes dans la localité de Boeing reculée, enclavée et exposée à la merci des innombrables bruits des avions.

Partage et Repas fraternel

Enfin, la journée du Jeudi 07 Mars 2019 fut la plus notoire. Tout d’abord, il y a la rencontre opérée entre le Provincial et le Secrétaire de la Conférence Episcopale de Centrafrique (CECA), Mgr Joseph TANGA-KOTI. Cette rencontre garde toute sa place au regard de la fonction de secrétaire épiscopal pour les migrants confié à notre confrère. Ensuite, il y a la participation effective du Père Provincial dans la cérémonie marquant la célébration anticipée de la Journée Internationale de la femme édition 2019 au Centre Catholique Universitaire de Bangui. Présidant la dite cérémonie en présence de nombreuses personnalités dont la Vice-Rectrice de l’Université de Bangui, le Provincial a saisi cette opportunité pour souligner l’importance fondamentale et le rôle capital joué par les femmes. Il a aussi insisté sur la place essentielle que le CCU de Bangui doit accorder à la promotion de la gent féminine. Il a aussi insisté sur l’éducation qui est le levier sine quae none du développement intégral des femmes qui sont nos mères et nos sœurs. La cérémonie de célébration des droits des femmes a donné l’occasion au Père Provincial de savourer les talents et les savoir-faire des filles centrafricaines à travers les activités culturelles et les expositions ventes qui ont agrémenté la partie. Le mémorial de fin de visite canonique donné dans la soirée par le Provincial après la messe communautaire a sonné le glas d’un si beau et inoubliable séjour.

Notons enfin qu’avant son départ de Bangui en cette journée de la célébration du 08 Mars par les femmes centrafricaines, le Provincial de la Province jésuite de l’Afrique Occidentale a eu à encourager et partager un repas fraternel avec les collaborateurs de la Compagnie de Jésus vivant dans le pays de Barthélémy BOGANDA.

Jean-Pierre GANDAF WALLE, SJ

Laisser un commentaire