Bangui: Une nouvelle chapelle et une salle polyvalente au CCU

Print Friendly, PDF & Email

La date du dimanche 2 décembre 2018 restera pour la communauté estudiantine et chrétienne de Bangui un jour historique et mémorable. De fait, il marque au CCU (Centre Catholique Universitaire) non seulement le début d’une nouvelle année liturgique (Année C), non seulement un nouveau temps liturgique (Avent) mais aussi et surtout l’ouverture de la salle polyvalente qui servira, en partie, de chapelle pour tous les chrétiens. C’est en ce jour que les fidèles de la communauté jésuite de Bangui ont enfin abandonné l’ombre des arbres pour savourer et admirer les délices de leur nouvelle chapelle.

Fruit de l’aide de divers mécènes et des contributions locales, cette salle qui n’est pas encore totalement achevée apporte une bouffée d’oxygène énorme et pallie à un problème logistique indéniable. Désormais à l’abri des intempéries, plus de trois cents fidèles peuvent enfin prier et adorer le Seigneur dans ce bâtiment qui nécessite encore d’importants équipements à venir.

Action de grâces envers Dieu pour ses merveilles

La première messe a été dite dans cette nouvelle chapelle en ce premier dimanche du Temps de l’Avent par le Père Barwendé Médard Sane qui n’a pas manqué de bénir cette nouvelle maison du Seigneur ainsi que ses fidèles.

Au cours de cette messe, le père Médard n’a pas manqué d’exprimer toute la reconnaissance et la gratitude de la communauté et de la PAO (Province jésuite de l’Afrique de l’Ouest) à l’égard de Dieu, des mécènes, de l’architecte, des entrepreneurs, des ouvriers et surtout du frère Bernard Seni Gandoul et de l’électricien Adoum Pierre décédés. Toute cette célébration a eu lieu dans une réelle mouvance de l’action de grâce envers Dieu qui ne cesse d’opérer des merveilles pour nous à Bangui par-delà les vicissitudes et les problèmes quotidiens.

Jean-Pierre Gandaf Walle, S.J.

Laisser un commentaire