UN PARADIS POUR LES ENFANTS-ORPHELINS A SOBANET

Print Friendly, PDF & Email

Un paradis à Sobanet, tel est la manière dont le père José Louis FERRER, Administrateur de l’Orphelinat-Maison Des Enfants et Supérieur de la communauté jésuite Saint Pierre Claver définit cet œuvre en faveur de la promotion et l’éducation des enfants.

L’institution, ” Orphelinat-Maison des enfants de Sobanet ” (MDE) est une œuvre sociale d’un couple italien (Riccardo Piccaluga et Daniela Passoti) confiés aux Pères Jésuites depuis novembre 2015. Elle est située dans le district de Sobanet, une préfecture de Boffa-Guinée Maritime. Le district de Sobanet, situé en Guinée-Conakry, pays de l’Afrique de l’Ouest et dont 80 % en 2016 de la population vivent du seuil de 1.2 dollars/jour, est constitué de sept villages avec une population estimé à 5600 habitants.

Les populations du district de Sobanet ont pour activités principales: l’agriculture à hauteur de 25 %, la pèche à hauteur de 45 %, le commerce à hauteur de 15 %, l’artisanat à hauteur de 15 %. Le taux d’alphabétisation est de 15 % et de non alphabétisation est de 85 %.

Quel est le rôle de la Compagnie de Jésus en Guinée dans cette oeuvre ?

La Compagnie de Jésus fournit en Guinée des services dans le domaine de l’éducation, dans celui de la protection et la défense des droits de l’enfant. Les Jésuites acceptent travailler dans des situations de pénuries, dans des lieux où personne ne prend en charge les besoins de la population en particulier celle des enfants. Elle fournit une réelle contribution à l’œuvre de l’éducation en Guinée. La recherche du bien-être des enfants, sans négliger toutefois leurs besoins immédiats ou urgents, caractérisent le style du travail des Jésuites dans le domaine de la défense et de la promotion des droits des orphelins et des enfants en situation de vulnérabilité.

Pourquoi une mission en faveur des enfants à Sobanet ?

Les enfants sont la couche vulnérable dans ce pays considéré comme l’un des pays les plus pauvres au monde malgré le fait des richesses et ressource naturelles que possède cette nation. De ce fait, ils sont exposés à multiples problèmes à la fois : nutritionnel, vestimentaire, scolaire, médicaux et affectifs, extrême pauvreté.

Les enfants en situation de vulnérabilité et orphelins pris en charges sont constitués de filles et garçons dont la tranche d’âge varie entre 8-17 ans. Cette année, un internat fille–garçon a été ouvert à Sobanet.

Tous, scolarisés dans les cycles primaires et secondaires. Ils sont les premiers bénéficiaires de ce projet, ainsi que les élèves des familles défavorisées à sobanet, notamment les familles (et famille monoparentales) qui rencontrent beaucoup de difficultés dans leurs études en particulier aux examens d’Etat.

Quels sont les objectifs de la mission de la MDE de Sobanet ?

La mission de l’orphelinat-Maison des enfants de Sobanet (MDE) est d’accompagner, servir défendre les droits des enfants et des orphelins et lutter contre la marginalisation et l’analphabétisme.

La MDE se veut être une maison d’éducation et de formation d’une jeunesse instruite et responsable. Elle dispose de ce fait du collège GIOVANI MONTINI II, qui accueille l’enseignement primaire et secondaire. Cet école GIOVANNI MONTINI II, est un établissement agrée par le gouvernement guinéen. Les classes ouvertes vont de la première année qu’à la dixième année. Cette école destinée premièrement à l’éducation des orphelins a par la suite ouvert ses portes à tous les enfants du district de Sobanet. Concernant toujours l’éducation, la Compagnie de Jésus s’est lancé, il y a un an et demi dans la construction de deux bâtiments annexes R+1 chacun, composes de 16 salles de classe. Actuellement, les travaux de constructions de ces deux bâtiments avancent tant bien que mal. Il faut cependant noter que les responsables de la construction rencontrent assez de difficultés dues essentiellement aux problèmes techniques. Une plurielle de difficulté. Les locaux utilisés présentement pour l’enseignement des élèves sont ceux construit par Mr Riccardo, le fondateur de la Maison des Enfants. Le Père LOUA Pierre S.J., s’occupe de l’administration générale du collège.

Les enfants-orphelins reçoivent des cours financés et encadrés d’alphabétisation. Ils apprennent « Comment travailler » et « Comment étudier » par eux-mêmes. Ils reçoivent une formation professionnelle aux métiers (couture, maçonnerie, menuiserie, électricité, etc …) ainsi qu’une formation aux nouvelles technologies. Enfin, ils sont préparés aux différents examens.

La MDE se doit de sensibiliser les personnes et les familles sur l’importance de l’alphabétisation et de l’éducation. Par ce fait, elle entend donner un meilleur avenir aux orphelins et aux enfants en situation de vulnérabilité et ainsi favoriser le développement social. Pour cela, nous organisons des actions de développement notamment financier à destination des familles. En exemple, les programmes de formations en Agriculture (Riziculture) supervisé par le Père Mborong Etienne qui permet aux femmes, mères de commencer une activité génératrice de revenus.

La MDE se doit de prendre en charge et d’apporter une contribution dans tous les domaines de vie. Dans le domajne éducatif afin de favoriser un meilleur avenir aux enfants et orphelins. Sur le plan médical avec le dispensaire et à l’aide d’appuis multiformes de l’œuvre de Sobanet. Sur le plan nutritionnel avec la distribution de repas alimentaires équilibrés, même si nous devons parfois parcourir nombre de kilomètres pour aller chercher des aliments nutritionnels, et il arrive parfois que nous ne trouvons pas tout , ce qui est une difficulté importante. L’offre de parrainage nous aide énormément.

Les enfants et orphelins sont aussi accompagnés spirituellement avec l’organisation de retraites, recollections et pique-niques, ainsi que des messes dites dans la petite chapelle. Enfin, sur le plan loisirs, des activités (célébrations fêtes, anniversaires, jeux etc…) sont souvent organisées à l’aide de volontaires et bénévoles. La MDE insiste sur la vulgarisation d’une justice avec équité, sans aucune discrimination tout en respectant les droits de tout enfant, leur dignité, leur valeur et leur droit humain.

La MDE ne fait pas de discrimination en raison de la race, du genre, de la religion, de la couleur, de l’origine ethnique ou nationale, de l’état civil, de l’orientation sexuelle, de l’âge, de handicap éventuels, des opinions politiques ou du statut social, lors d’un recrutement ou dans le cadre des programmes ou services rendus.

La MDE s’emploie à participer à la formation pour la reconnaissance et le respect de la dignité intrinsèque de tout orphelin et de toute personne.

 Quelles sont vos ressources ?

L’institution ” Orphelinat-Maison des enfants de Sobanet “, œuvre aussi pour le développement social, éducatif et économique afin que la pauvreté ne soit plus un obstacle majeur à la scolarisation.  C’est dans cette perspective que nous faisons appel aux donateurs publics, aux institutions internationales, aux banques, aux associations et personnes de bonne volonté. Ces dons des donateurs sont complétés par les dons d’église et notamment les conférences épiscopales de certains pays comme l’Italie.

Il est proposé aux donateurs le parrainage d’enfants. Ayant une expérience de plus de 10 ans en Guinée, nous connaissons les situations des enfants dans le dit pays. Les donateurs peuvent parrainer un ou plusieurs enfants-orphelins. Le budget annuel est compris entre 500 euros et 700 euros par an et par orphelin. Chaque don permet à un enfant de se nourrir correctement, de prendre le chemin de l’école pour qu’il puisse apprendre à lire, écrire et compter. Après la réception des dons, nous

envoyons régulièrement des informations afin que les donateurs suivent les progrès et difficultés de l’enfant dont ils sont le(s) parrains.

 

Francis FAFOUMI, S.J.

 

Laisser un commentaire