Bonamoussadi: Mgr Samuel Kleda ordonne diacre Y. Essengué SJ

Print Friendly, PDF & Email

Mgr Samuel Kleda, Archevêque de Douala et président de la conférence épiscopale du Cameroun a ordonné diacre Yannick Essengue, SJ, samedi dernier à la Paroisse Notre-Dame de l’Annonciation de Bonamoussadi à Douala.

En effet, c’est ce samedi 12 Mai 2018 que Mgr Samuel Kleda, Archevêque de Douala a présidé la messe d’ordination diaconale du jésuite Yannick Essengué.  L’Archevêque de Douala avait comme concélébrants le Père William Tcheumtchoua, Socius de la Province jésuite de l’Afrique de l’Ouest (AOC) et une dizaine de prêtres jésuites et diocésains. Commentant les lectures du jour (Actes 18, 23-28 ; 1 Tim 3, 8- 13 ; Jean 16, 23b- 28) Mgr Kleda a dans son homélie, invité le jésuite camerounais Yannick Essengué, à prendre du temps chaque jour pour méditer la Parole de Dieu, à être un homme de vérité, ouvert à la mission de service que l’Eglise lui confie. Ce sont d’ailleurs ces mots de service que le diacre jésuite Yannick Essengué, a retenu dans son cœur comme il nous l’explique au micro de Jean Amegble :

 

C’est la mission du diacre qui est celle du service. Mais au-delà de cette dimension du service, sur le plan personnel, c’est d’abord un lieu de consolation et d’action de grâce à Dieu notre Seigneur qui a bien voulu m’accorder cette grâce-là d’être appelé à servir à sa suite ; à être serviteur de la mission du Christ. Donc ma prière aussi en même temps, est celle que le Seigneur m’affermisse dans cette disponibilité à répondre toujours présent afin de porter du fruit, un fruit qui demeure, un fruit pour la plus grande gloire de Dieu.

 Mlle Rosalie Alberte Leumaga, une jeune paroissienne de Notre-Dame de l’Annonciation de Bonamoussadi, a pour sa part été marquée par « l

a participation massive des chrétiens de la paroisse et des parents du nouveau diacre, les chants en langue du littoral et du centre du Cameroun exécutés par la chorale et surtout la procession évangélique à la manière des Sawa, ‘un peuple de l’eau’. L’évangéliaire, a-t-elle rappelé

, a été portée dans une barque par des chrétiens qui ont chanté et pagayé au rythme de la pirogue… J’ai aussi vu, a-t-elle ajouté, un Yannick à l’écoute des enseignements que l’archevêque de douala lui a prodigués. Un Yannick renouvelé et transformé par cette expérience. »

La célébration eucharistique s’est achevée dans la joie et la sollicitation par les chrétiens à recevoir la bénédiction du nouveau diacre.

                                                                     Koffi Augustin et Jean AMEGBLE, Sj

Laisser un commentaire