«L’AP est une manière simple d’être saint» père G. Katumba SJ

Print Friendly, PDF & Email

Le Pape François à travers son réseau mondial de prière nous invite à prier durant ce mois de mai « pour que les fidèles laïcs accomplissent leur mission spécifique en mettant leur créativité au service des défis du monde actuel ».

Mais récemment à Nairobi au Kenya, s’est tenu une rencontre internationale sur ce réseau mondial de prière du Pape. Le père Georges Katumba, SJ, nouveau coordinateur-Afrique de l’Apostolat de la Prière (AP) revient brièvement au micro d’Honoré Onana Olah, sur cette rencontre et de l’état de l’AP en Afrique :

 

 

Tous les trois ans, tous les directeurs régionaux d’Afrique au sein de l’Apostolat de la Prière (AP) se réunissent pour voir ensemble comment avance le processus de la re-création (donner un nouvel élan à l’Apostolat de la Prière). Alors nous nous sommes réunis récemment à Nairobi au Kenya pour voir comment le mouvement est organisé ; parler des avancés et voir quelles sont les failles et comment est-ce qu’on peut compléter ou corriger les choses.

Quel est l’état de l’AP sur le continent africain ?

Je commencerai par remercier le père Thomas Mbatna, SJ, Directeur sortant de l’AP-Afrique, qui vient de terminer son mandat… Et il faudrait dire qu’il y a beaucoup de choses qui avancent au niveau de l’AP. Les gens avaient perdu l’élan mais nous voyons qu’avec la re-création, surtout l’intérêt que porte le Saint-Père.

Lorsqu’il a par exemple été élu, la première qu’il a dit est « priez pour moi ». Et il a continué avec cette lancé à continuer de demander des journées de prières. Et il demande à tous les chrétiens de l’aider. Et les intentions qu’il donne sont des défis de l’humanité. Pour nous congolais, avons été agréablement surpris et contents de voir que le Pape a demandé par deux fois de prier pour la République démocratique du Congo et le Sud-Soudan. Et en même temps c’est un message pour nous, pour que la prière reste notre force.

Et c’est là où l’AP ne nous demande pas d’être des experts en prière, mais simplement que chaque jour, de tout ce que nous vivons, nous soyons capables de le rendre à Dieu dans la prière.

Pour conclure….

Nous disons que l’AP c’est la spiritualité ignatienne pour les gens simples ou une manière simple d’être saint. En même temps, on est saint parce qu’on prie avec les intentions du Pape mais en même temps on est missionnaire sans aller au loin. A travers la prière on soutient l’œuvre de l’Eglise on est disponible à Dieu et on arrive à transformer le monde par ce que nous croyons et que l’Esprit agit en nous.

Laisser un commentaire