Un accueil des nouveaux aux couleurs de la Lettre du Provincial sur la “Caisse de solidarité”

Print Friendly, PDF & Email

C’est dans les locaux de l’espace « KIMIA », à Kinshasa, que le dimanche 15 Octobre 2017, le groupe des scolastiques de la Province a procédé au lancement officiel de ses activités à la communauté Saint Pierre Canisius (Kinshasa). Le récit de ces évènements nous est fait par un des acteurs.

Le groupe des scolastiques de l’Afrique de l’ouest, est le fruit d’un discernement et d’un travail de maturation de plusieurs années entre les scolastiques de l’AOC, étudiant ici et leurs différents supérieurs majeurs. Actuellement, le groupe compte 13 membres. Un père de la province, 12 scolastiques dont 01 du Tchad, 01 de la Guinée-Conakry, 01 du Bénin, 02 du Burkina-Faso, 02 du Congo Brazzaville et 05 du Cameroun.

La prière d’ouverture a été dite par DANEMBE Charles, scolastiques aux études de théologie à Kinshasa, qui nous a honnoré de sa présence. C’était, en effet, une très grande joie pour nous, d’avoir un ainé de la Compagnie à nos cotés. Au cours de sa priére introductive, il a tenu à recommander cette journée et cette année à la Très Sainte Vierge Marie. Nous avons aussi reçu la visite de 02 compagnons de l’ACE, Province hôte, ayant fait leurs noviciat à Bafoussam. Il s’agit de NDONDA MBEMBA Éric et de LELO NDUDI Théodore. Enfin, le groupe a reçu la visite en dernier lieu de BELIBI Romain Léenine, de la Province d’Italie, en études de philosophie à Kinshasa.

 Les moments-clé de cette rencontre ont été l’exposé d’EFFA EFFA Augustin, Trésorier du groupe, sur la lettre du Père Provincial sur la création d’une caisse de sécurité sociale. Ensuite, Il y eu la question de la journée commémorative en l’honneur de nos compagnons décédés, ici à Kinshasa. Cette question a été exposée par KOUYIMOUSSOU Armel, vice-coordinateur du groupe. Un groupe qui nous offre la chance aussi de pouvoir accueillir ce que chacun apporte et s’enrichir mutuellement. Tisser davantage ces liens sera notre défi en cette nouvelle année.

Après avoir présenté les objectifs du groupe et son insertion dans la communauté qui l’accueille, il a été question d’insister à nouveau sur l’identité de groupe PAO comme un lieu de rencontre, de partage et de discernement. Un esprit d’appartenance ayant pour but de nous faire connaître et de travailler ensemble. Après cela, il a été question de l’accueil proprement dit des nouveaux scolastiques de maniéré solennelle.

Les rencontres, échanges et temps spirituels dans une ambiance festive et détendue avec tant d’Amis dans le Seigneur, furent un beau temps fort pour « aller en eaux profondes » dans notre groupe au souffle de l’Esprit et à la suite du Christ « Ad Majorem Dei Gloriam ».

A la fin de la rencontre, KOUYIMOUSSOU Armel, au nom du bureau de la coordination, a procédé à a lecture d’un passage du Mémorial que le Provincial a laissé lors de sa visite canonique : « La vie communautaire (petites et grande communauté) suppose le partage d’expériences, la présence et l’écoute mutuelle. Des absences répétées aux activités communautaires comme le repas, l’Eucharistie, la prière commune et aux moments de discernement communautaire feraient de votre  communauté un simple lieu d’habitation. Pour vivre notre mission dans ce monde brisé, nous avons besoin de communautés fraternelles et joyeuses dans lesquelles nous nourrissons et exprimons avec intensité la seule passion qui peut unifier nos différences et faire vivre notre créativité ». Hyacinthe LOUA, SJ, Provincial AOC

C’est par ce mot d’exhortation de notre supérieur majeur que nous avons clôturé l’accueil des nôtres ici, à Canisius.

Francis Thibeault,

Kinshasa, le 15 Octobre

Laisser un commentaire