Mwangaza : Frère Georges Mayamba Muteba, SJ repose en paix !

Print Friendly, PDF & Email

« Où est notre maison ? » a demandé le père José Minaku, Provincial de la Province jésuite de l’Afrique Centrale lors de la messe à la pieuse mémoire du Frère Georges Mayamba Muteba, SJ ce mardi 03 octobre 2017 à Nairobi au Kenya. Une cérémonie qui a lieu seulement quelques temps après le récent décès du jésuite Léon Matondo Pape.

« Celui qui perd sa vie à cause de moi et de l’Evangile la sauvera » (Mc 8, 35). Telle est la parole du Seigneur retenue comme souvenir à l’occasion de la pieuse mémoire du Frère Georges Mayamba Muteba, SJ décédé le 28 septembre 2017 à l’âge de 78 ans à Nairobi au Kenya. Enterré à la Vigile de la fête de St François d’Assise, la dépouille du Frère Mayamba repose désormais dans le cimetière jésuite de Mwangaza à Nairobi.

« Consolation et désolation » font partie de notre vie terrestre

deuil Fr Mayamba Muteba SJ
Deuil du Frère Mayamba Muteba SJ

Le père José Minaku, Provincial des jésuites de l’Afrique Centrale (ACE) a présidé la messe des funérailles aux côtés du père Joseph Afulo, Provincial des jésuites de l’Afrique de l’Est, de Mgr Rodrigo Mejia Saldarriaga, SJ, du père John Ghansa, Recteur d’Hekima et de nombreux autres prêtres concélébrants. Dans la foule présente, de nombreux jésuites dont le père Michel Istas Socius du Jesam (Conférence des Supérieurs Majeurs d’Afrique et de Madagascar) et plusieurs religieux et religieuses de diverses congrégations, le Chargé des Affaires de l’ambassade  de la République démocratique du Congo ainsi que les membres de la famille et plusieurs amis et  connaissances du Frère Mayamba, SJ et de la grande famille ignatienne.

Le père Bienvenu Matanzonga, SJ qui a dit l’homélie a davantage insisté en cette circonstance sur les motions de « consolation et désolation » dont parle saint Ignace dans les Exercices Spirituels.

Georges a été marqué par la personnalité et le message de Chiara Lubich

Durant les témoignages, l’on a surtout noté la « disponibilité » « la joie », la « gratitude » et la « paix intérieure » dont a fait preuve le Frère Mayamba, SJ durant sa maladie. Comme tout jésuite, a rappelé le père Minaku, SJ dans son témoignage, « notre maison » est le lieu où nous nous trouvons et nous sentons chez nous. En effet, a-t-il poursuivi, beaucoup auraient aimé voir le Frère Mayamba, SJ décéder en RD Congo là où « il a beaucoup œuvré » et où il est originaire, mais le Seigneur en a décidé autrement. « C’est sous recommandation des médecins, a expliqué le père Minaku, SJ et après avoir échangé avec le Frère malade à ce temps-là » qu’il a pris  la décision comme Provincial de l’ACE de l’envoyer à Nairobi pour des soins médicaux plus appropriés.

Soulignons enfin que c’est en Italie que le Frère Georges Mayamba Muteba, SJ, a reçu « une initiation profonde à la spiritualité des Focolarini …Georges, comme on l’appelait affectueusement, restera marqué sa vie entière par la personnalité de Chiara Lubich et par son message. » Georges a également travaillé pendant  une vingtaine d’années à la paroisse de Kikwit Sacré-Cœur, (située à environ 500 kilomètres de Kinshasa), maintenant en activité les anciennes productions dans un contexte social et politique délicat.

Honoré Onana Olah, SJ

Laisser un commentaire