Père E. Foro, SJ:« Heureux d’avoir servi, heureux de servir»

Print Friendly

Le père Emmanuel Foro, SJ vient de passer six années à Hekima College, une institution jésuite basée à Nairobi au Kenya. Actuellement en route pour sa nouvelle mission, le père Emmanuel Foro, SJ, Enseignant de théologie systématique à Hekima College, a bien voulu, au micro d’Honoré Onana Olah, nous confier les sentiments qui l’habitent :

 

Mon sentiment principal est celui d’avoir servi mon école parce que j’ai étudié à Hekima. Comme je l’ai déjà dit par le passé, très heureux, je suis venu, très heureux j’ai servi et très heureux je repars. J’ai de la joie d’avoir rendu service à une école qui m’a formée.

Quelle image retenez-vous d’Hekima College ?

C’est difficile de garder une image mais nous pouvons retenir l’image générale d’alma mater c’est-à-dire une école reste comme une mère dont on se souvient avec beaucoup de reconnaissance. Hekima est une maison pour moi donc j’y reviendrai ; en quelque sorte je me sens chez moi à Hekima avec cette joie d’avoir servi et je repars en laissant Hekima « dans de bonnes mains »…nous avons fait quelques pas avec notamment la mise en application de quelques recommandations que la Commission pour l’éducation universitaire du Kenya nous a demandé en vue de la croissance de notre institution avec notamment l’ouverture du programme de Master.

Quel est l’état actuel de la faculté de théologie en tant que ancien doyen ?

Ma joie est que de nouveaux enseignants arrivent ; quand l’équipe sera bien étoffée la faculté aura besoin d’espace pour plus de recherches et de publications. Ceci dans ce sens que le travail est un peu écrasant au niveau de l’enseignement, la formation, etc. je me dis qu’avec un plus grand nombre d’enseignants, ils pourront s’adonner davantage à l’activité intellectuelle propre.

Le Général des Jésuites nous a rappelé lors de son passage à Hekima qu’être intellectuel c’est être à la tâche chaque jour. Et de temps en temps on voit les fruits de ce qui se fait chaque jour dans le silence à travers les publications d’articles, de livres et les participations aux conférences, etc.

Quelle est votre nouvelle mission après Hekima ?

Ma nouvelle mission n’est pas encore clairement définie mais je sais que c’est une année sabbatique. Une année sabbatique administrative qui sera d’être au service du Provincial de la Province d’Afrique de l’Ouest.

Un mot en guise de conclusion ?

Nous rendons toujours grâce à Dieu. Nous ne pouvons rien dire sans parler de Dieu car c’est Lui qui nous donne la vie, le mouvement et l’être. Là où Il m’emmènera, ce sera toujours pour le rencontrer Lui et son peuple saint ; et mon cœur est le même à savoir disponible pour le service, la rencontre, la fraternité et l’amour : ce qu’il y a de plus fort dans ce monde.

Honoré Onana Olah, SJ

Laisser un commentaire