HIV and AIDS in Africa: Le nouveau livre du P. A. Jacquineau

Print Friendly, PDF & Email

Le père Jacquineau Azetsop, SJ, est le doyen de la faculté des Sciences Sociales à l’université pontificale de la Grégorienne à Rome. Il est l’auteur de plusieurs articles et livres dont l’un est intitulé Structural Violence, Population Health and Health Equity. Lors de son récent passage à Nairobi (Kenya), il a bien voulu nous présenter son nouvel ouvrage : HIV and AIDS in Africa: Christian Reflection, Public Health, Social Transformation. Ecoutons le père Jacquineau Azetsop, SJ au micro d’Honoré Onana Olah :

 

 

Le point de départ de ce livre c’est la présentation du Dr Wilfrid Okambawa, SJ dans le dernier volume d’AJAN (African Jesuit AIDS Network ou le Réseau Africain de Lutte contre le Sida) à l’occasion de ses dix années d’existence. Le Dr Wilfrid y a rédigé un chapitre assez prétentieux – d’un point de vue positif – sur une théologie africaine du VIH/Sida. Il y a notamment souligné les dimensions christologique, ecclésiologique, spirituelle, pratique… qui pourraient permettre de développer une telle théologie. L’ayant lu je me suis rendu compte que le Dr Okambawa, SJ avait résumé un livre en un article ou en un chapitre de livre ; alors que le travail qu’il voulait rédiger allait bien au-delà d’un chapitre de livre.

Pouvez-vous nous en dire un peu plus sur l’intitulé du livre ?

HIV and AIDS in Africa: Christian Reflection, Public Health, Social Transformation. La thèse centrale du livre voudrait que l’on prenne le Sida comme un moment de vérité qui ouvre à la transformation de la société. Ce qui nous permet de voir les freins socioculturels et politiques qui empêchent nos sociétés de se reconstruire de telle manière qu’elles puissent faire face aux épidémies qui désolent la vie de nos peuples. Le point de départ de ce livre est éminemment sociologique et empirique. Nous partons des données réelles afin d’échafauder une théologie qui réponde aux exigences actuelles des populations africaines.

Le livre contient 31 chapitres répartis en 7 parties. C’est un livre assez dense soit plus de 400 pages. Parmi les contributions, on trouve des théologiens de grands niveaux tels : Laurenti Magesa, Wilfrid Okambawa, SJ, Elochokwu Uzukwu, Eugène Goussikindey, SJ, Nyambura, J. Njoroge qui est une théologienne qui travaille avec le World Council of Churches (Conseil Mondial des Eglises) etc. Le livre commence par une partie socio-anthropologique pour se donner pour ambition de proposer une théologie liée à la question du Sida. La dernière partie du livre porte sur les initiatives pastorales. L’un des caviars du livre est le fait de donner la parole dans ce livre à Ted Rogers, SJ qui a travaillé au Zimbabwe pendant de longues années et qui est aussi un pilier de la lutte contre le Sida.

Combien coûte le livre ?

Le livre a été édité par Orbis Books à New York. Il coute 35$ USD mais à Nairobi (Kenya) pendant la présentation il a été vendu à 21 dollars. Nous espérons avoir pour bientôt la version française du livre et une version moins chère.

Honoré Onana Olah, SJ

Laisser un commentaire