Hekima remercie le père Foro SJ pour son service comme doyen

Print Friendly, PDF & Email

« Rendons grâces au Seigneur pour tout le travail accompli par le père Emmanuel Foro, SJ durant toutes ses années comme Doyen ». C’est par ces mots prononcés durant la prière universelle que le père Agbonkhianmeghe E. Orobator, SJ, Principal d’Hekima University College a, au nom de l’institution qu’il dirige, rendu grâce au Seigneur lors d’une messe d’action de grâces. Mercredi, Victor Awiti, SJ, président des étudiants d’Hekima a remercié à son tour le père Foro, SJ pour son service.

P. Emmanuel Foro, SJ
P. Emmanuel Foro, SJ

En effet, avant le mot du président des étudiants ce 25 janvier 2017, les étudiants d’Hekima University College réunis autour de leur Principal ont le mercredi précédent, lors de leur traditionnelle messe communautaire, rendu grâce au Seigneur pour les années passées par le père Foro, SJ comme doyen de cette institution jésuite.

Commentant les lectures du jour (He 7:1-3.15-17; Ps 110; Mc 3 :1-6) le père Orobator, SJ célébrant principal de cette messe a axé son homélie sur la manière de concevoir les objets de dévotion religieuses et le rituel de vénération. A partir de la cosmologie Edo et de la vision religieuse, a dit le prélat, il existe deux parties de l’anatomie de l’Homme qui sont considérés comme objet de dévotion religieuse et de rituel de vénération.

D’une part, la tête qui pour plusieurs raisons est considérée comme source de l’être. Tout commence et finit par la tête. Citant un proverbe nigérian “Uhun gha fian, ikinegbe khian òrhiaè” qui affirme qu’un corps sans tête est comme un corps sans vie, le prélat a voulu montrer l’importance de la protection de la vie à partir de la tête comme un « devoir religieux ».

Père Paul Emile Tang Abomo, SJ
P. Paul Emile Tang Abomo, SJ

D’autre part, le Principal a évoqué la main comme second objet d’un rituel de vénération. « Dans la cosmologie Edo, a-t-il ajouté, la main est un symbole d’industrie, de créativité, d’entreprise et de prospérité. Quand une main meurt les conséquences peuvent être calamiteuses. De nos mains dépendent nos chances de survie, a-t-il fait remarquer. »

« Insistant sur l’Evangile, Jésus, a réaffirmé le prélat, a vu et compris les demandes du peuple mieux que ses détracteurs. Ainsi, là où les autorités religieuses voient des infractions à la règle, Jésus voit un déni de dignité, là où les pharisiens voient une violation du rituel de purification, Jésus voit une opportunité pour restaurer la sainteté et l’intégrité humaine. » Comme à l’homme dans l’Evangile, le Christ nous demande aujourd’hui d’ « étendre » notre main vers Lui, a conclu le père Orobator, SJ.

Pr Sison et père Marcos, SJ
De gauche à droite: Pr Sison et père Marcos, SJ

Avant la bénédiction, le Principal Orobator, sous les applaudissements de l’assemblée, a invité le père Peter Knox, SJ, nouveau Doyen de la faculté de théologie d’Hekima College, à remettre des cadeaux de circonstance au père Foro, SJ. (Voir Photo à la Une).

Soulignons enfin que l’on a également noté l’arrivée dans le staff des enseignants d’Hekima, du père Paul Emile Tang Abomo, SJ, en provenance de Chicago (USA), du professeur Antonio Ton  D. Sison, CPPS, (USA), venu comme professeur visiteur, donner un « elective course », sur “Hope and Solidarity in Global Cinema” ; et du père Marcos Muiño, SJ (Argentine) venu pour des recherches en théologie africaine.

A rappeler que la messe de ce mercredi a été animée par les étudiants de théologie de troisième année tandis que celle du 18 janvier 2017 avait  été animée par ceux de deuxième année.

Honoré Onana Olah, SJ

Une pensée sur “Hekima remercie le père Foro SJ pour son service comme doyen

Laisser un commentaire