Bonamoussadi: installation du curé et rentrée académique au CEFOMAF

Print Friendly, PDF & Email

Il assumait déjà la tâche de curé de la Paroisse Notre Dame de l’Annonciation depuis le départ du Curé sortant (P. Ignace SJ). Au matin de ce dimanche 23 octobre 2016, le Père Alain Michel TANG, sj a été officiellement  installé dans ses fonctions, comme le veut la tradition de l’Eglise locale. Mgr Samuel Kleda devait effectuer le déplacement à Bonamousadi pour présider la cérémonie ; mais étant occupé, il s’est fait représenté par l’un de ses vicaires : l’abbé Richard MBOUTA . La célébration bilingue qui était prévue à 8h 00mn a commencé avec un petit retard dû à l’arrivée des autorités civiles, administratives et religieuses conviées par la communauté paroissiale à cette cérémonie. Au cours de la célébration, l’Abbé Richard MBOUTA s’est appuyé sur les textes proposés par la liturgie du jour pour exhorter les chrétiens à accueillir leurs nouveaux Pasteurs comme un don de Dieu. Car, la tâche qui est la leur revêt une double dimension: celle de militer sous l’Etendard du Christ pour le salut des âmes qui leur ont  été confiées d’une part, et d’autre part, celle de lutter pour leur propre salut. D’où la nécessité pour les paroissiens de les aider dans ce double exercice combien laborieux.

cure_et_vicaire_bonamoussadi_2016
Le Curé et ses vicaires

Prenant la parole à son tour, le nouveau Curé a remercié l’Eglise, la Compagnie de Jésus dont il fait partie et les paroissiens de la confiance placée en sa modeste personne. Citant les passages des textes de la Compagnie de Jésus, le Curé entrant a promis fidélité à la mission qui est désormais la sienne à l’exemple du Christ et selon l’esprit de la Compagnie, puisque cette paroisse, conclut-il, est confiée aux jésuites.

Après la Messe, tous les paroissiens étaient conviés à un repas communautaire dans la grande Salle de la paroisse nouvellement construite. C’est au cours de ce repas que les paroissiens et plusieurs autres invités ont exprimé leur joie au nouveau Curé et à ses vicaires à travers quelques présents, des chants et des danses. Cette belle cérémonie a pris fin en début de soirée.

 

 

Au lendemain de ces festivités, le nouveau Curé a procédé à l’ouverture de l’année scolaire au Centre Pastoral Saint Ignace de ladite paroisse. C’est l’aboutissement d’une entreprise lancée par son prédécesseur, le père MUSI Ignatius, sj. Celui-ci a voulu construire ce Centre pour aider les plus démunis de la société. Comme cela implique nécessairement la formation, le Centre pastoral a initié un programme de formation professionnelle à travers une de ses branches baptisées : Centre de Formation D’Aide à la Famille (CEFOMAF).

rentree_academique_cefomaf_2016
Quelques étudiant(e)s du centre

Seize étudiants de toutes disciplines confondues se sont présentés pour cette rentrée. Les disciplines proposées sont entre autres: la Formation à la cuisine, la gérontologie, Opérateur de buanderie, spécialiste de pressing et technicien de surface. Pour la circonstance, le P. Curé a rappelé que la paroisse est une Eglise famille. C’est pourquoi, la formation proposée est en vue d’aider la famille, moteur de la société. Mais si le Centre est né tout petit comme un enfant, il est appelé de grandir, afin de proposer, dans les années à venir, d’autres formations en faveur de la société camerounaise tout entière. C’est pourquoi,  il conclut en exhortant les enseignants et les étudiants à honorer la confiance que l’Eglise a placée en eux en les associant à sa mission. Mme Eléonore Ndikki (CVX) coordinatrice de ce Centre a clos cette cérémonie par quelques présentations et informations relatives à la rentrée scolaire avant d’inviter les participants à un partage de gâteau proposée par la paroisse pour  cet événement.

Erick Djérareou, sj

Laisser un commentaire