Hekima: Préparation aux ministères de lectorat et d’acolytat

Print Friendly

La communauté jésuite d’Hékima University College vient d’organiser en son sein, un weekend de prière en vue de la préparation des ministères du lectorat et de l’acolytat.

Du 29 au 30 octobre 2016, s’est en effet déroulé un weekend de prière en vue de la préparation des ministères du lectorat et de l’acolytat. En plus des jésuites, plusieurs autres congrégations religieuses y ont pris part à savoir les Carmes de Marie Immaculée, les Montfortais. Cette récollection visait surtout à préparer les candidats aux différents ministères qu’ils vont recevoir le 05 novembre 2016 à l’occasion d’une messe présidée par Monseigneur Rodrigo Mejía Saldarriaga, SJ.

Découvrir sa vocation à servir

Durant ce weekend de prière, les PP. Joachim Zoundi, SJ et Wilfred Sumani, SJ ont ainsi guidé et aidé les candidats à travers des exposés et des passages de méditation sur les différents ministères qu’ils sont appelés à recevoir.

Selon le carme indien Tintu Joseph, CMI, qui a reçu en 2015 le ministère du lectorat, cette année « la récollection lui a permis de mieux comprendre le ministère de l’acolytat. Ce fut aussi pour lui un temps pour réfléchir à propos de sa vocation ».

Notons que c’est le 15 août 1972 que le Pape Paul VI à travers un « motu proprio » décida de maintenir dans « toute l’Église latine, d’une manière adaptée aux nécessités d’aujourd’hui » les ministères du « lectorat et de l’acolytat ». Intitulée « Ministeria Quaedam », la Lettre apostolique en forme de « motu proprio » réformant la discipline de la tonsure, des ordres mineurs et du sous-diaconat dans l’Église latine, le Pape Paul VI souligne que le lectorat « est institué pour la fonction, qui lui est propre, de lire la parole de Dieu dans l’assemblée liturgique ». L’acolytat pour sa part « est institué pour aider le diacre et servir de ministre au prêtre. »

L’acolytat et le lectorat en vue d’un meilleur service liturgique

Le jésuite zimbabwéen Nelson Nyamayaro, SJ, quand à lui rappelle qu’il a pu non seulement « toucher du doigt les réalités historiques liées aux différents ministères – acolytat et lectorat – mais il a aussi découvert certains aspects liés au service à travers la spiritualité à être une aide’. »

Rappelons enfin que c’est dans la tradition de la communauté jésuite d’Hekima University College d’accueillir ce genre d’évènements. Cette année il revêt un caractère particulier puisque les Jésuites tiennent actuellement leur 36e Congrégation générale.

(Photo : Célébration des ministères à Hekima en 2015)

Honoré Onana Olah, SJ

Laisser un commentaire