Hekima : Les Jésuites et la pratique communautaire du sport

Print Friendly, PDF & Email

« Voir Dieu en toutes choses » spécialement dans le sport, la joie, la détente, et la rencontre communautaire. Telle a été l’invitation lancée jeudi dernier par le père John Ghansah, SJ, Recteur de la communauté jésuite d’Hekima University College qui s’est rendue au centre sportif Don Bosco pour une journée de sport communautaire (first annual sport day).

Père Dominic Irudayaraj, SJ, lors de la prière
Au centre de la photo, le P. Dominic Irudayaraj, SJ, lors de la prière

Au programme de cette journée du 20 octobre, volley-ball, basketball, tir à la corde, football et athlétisme (4000, 400, 100 et 200mètres). La journée prévue débuter à 9heures a commencé avec une prière animée par le jésuite indien Dominic Irudayaraj, SJ, professeur en Ecriture Sainte à Hekima University College. Le responsable de cette journée le jésuite Mark Ngwenya (Zambie), a ensuite donné quelques orientations.

Dans une ambiance de fête et de présence du Seigneur les jésuites autour de leur supérieur le père John Gansah, SJ, se sont adonnés à toutes les différentes activités sportives en recherchant toujours le Magis. Parmi les  différentes équipes de vie d’Hekima regroupées pour la circonstance et ayant pris part à ces activités, soulignons Kwetukwenushahidi, l’équipe qui a remporté la majorité des épreuves, qui a rivalisé avec des équipes comme MaishaPamoja ; UshirikaHuduma et Karibuni.

Les jésuites lors d'un match de Volley-Ball
Les jésuites lors d’un match de volley-ball

Pour le jésuite nigérian Osarodion Iriabe, SJ  ce regroupement comme communauté « a été une très belle journée récréative. C’est une très bonne initiative qu’il faudrait renouveler Seul bémol, et une chose à améliorer, serait l’aspect du temps ».

Le jésuite béninois Robert Gbedolo, SJ de la province de l’Afrique de l’ouest, a pour sa part, en plus d’avoir profité de « cette journée fériée pour bien se détendre avec sa communauté » a « davantage apprécié comme spectateur, l’athlétisme notamment les épreuves du marathon et du 100 mètres». Personnellement, a-t-il rappelé, après avoir joué au basket et au volley-ball, je pense que c’est une journée à répéter surtout au niveau de l’organisation » qui était remarquable. Ecoutons le jésuite béninois Robert Gbedolo, SJ au micro d’Honoré Onana Olah :

 

C’est davantage l’aspect communautaire que souligne pour sa part un autre jésuite nigérian Reginald Nwakolobi, SJ. Selon lui, les activités se sont déroulées dans un esprit d’une « communauté religieuse ». Cela lui a aussi permis de découvrir la dimension sportive de ses « formateurs ». On l’écoute au micro d’Honoré Onana Olah :

 

Rappelons également que la communauté jésuite d’Hekima University College comprend sept équipes de vie et une vingtaine de nationalités. Elle a en effet profité de la journée fériée du 20 octobre au Kenya qui est appelée Mashujaa Day (Mashujaa en langue Swahili signifie héros) pour organiser sa rencontre de sport communautaire. Le Kenya célèbre le Mashujaa Day en l’honneur de ses héros qui ont combattu pour l’indépendance de la nation.

Honoré Onana Olah, SJ

Laisser un commentaire