ITCJ: Session ignatienne de rentrée académique

Print Friendly, PDF & Email

Du 29 août au 02 septembre 2016, s’est tenu à l’ITCJ la session ignatienne à l’intention des scolastiques de première et de deuxième année de théologie. Le thème qui a fort aidé à nous rafraichir au contact avec nos sources est : « Un feu qui en engendre d’autres. Redécouvrir notre charisme » (Décret 2, CG 35).

            En présentant le père KOUASSI Pierre Claver, vicaire à la paroisse saint Philippe d’Abobo – Sagbé, le père Vincent FOUTCHANTSE, adjoint du père spirituel de l’ITCJ (Anicet N’Teba) a saisi l’occasion de rappeler les motivations de la session : rester toujours conscient de notre appartenance à la vie religieuse jésuite et nous approprier d’une manière encore plus forte l’esprit ignatien.

Après la présentation individuelle des participants à la session, le père animateur nous a rappelés que nos études théologiques ne doivent pas être déconnectées de la spiritualité ignatienne. Cette spiritualité dont la précieuse pédagogie nous initie à trouver « Dieu en toutes choses », nous apprend à « Le découvrir également dans nos études ».

            En effet, le but du décret 2 de la CG 35 est un appel à redécouvrir notre charisme, l’élan intérieur qui animait Ignace et les premiers compagnons pour apprendre à regarder les choses de près et y trouver Dieu.

            La méthode de travail proposée par l’animateur était axée sur les trois points suivants :

* La lecture individuelle du décret 2, des passages choisis de documents fondateurs de la Compagnie et d’un texte biblique en lien avec le thème.

* Le partage et réflexion en groupes (cinq groupes au total).

* La mise en commun ou remontée des échanges en groupes.

« Des nombreuses flammes, un seul feu : plusieurs récits, une seule histoire ». Au cours des siècles, le charisme de la Compagnie a été interprété de diverses manières. Bien que la flamme allumée par les primi patres ait été secouée par des violents coups de vent, elle n’a jamais été éteinte. Elle a plutôt pris plusieurs formes, directions et images. Ainsi, dans la diversité des créativités, la lueur de la flamme initiale doit toujours être reconnue (fidélité créatrice d’après le Père Peter Hans Kolvenbach).

« Voir et aimer le monde comme Jésus ». L’invitation de ce passage du décret 2 de la CG 35 est de regarder le monde tel qu’il est perçu par Jésus, avec amour et compassion en vue d’être des vrais serviteurs de sa mission. En guise d’exemple de serviteur de la mission du Christ, le film de la vie de Monseigneur Oscar ROMERO nous avait été proposé. Un homme qui a véritablement aimé son peuple et qui a agi en sa faveur en allant aux frontières sociales où le Christ appelait les ouvriers de la moisson (Mt 9, 35-38). Monseigneur ROMERO a enflammé par son engagement apostolique le monde de son temps ; à nous de nous engager dans le nôtre. Ainsi le désir des participants à la session a été de voir notre caractéristique de « contemplatifs dans l’action » ne pas être un simple slogan mais un vécu quotidien pour que, dans la diversité des dons, nous portions toujours la flamme allumée par nos premiers compagnons, flamme pour « aider les âmes » pour une « plus grande gloire de Dieu ». La session a pris fin par la traditionnelle photo de famille à l’esplanade ITCJ [texte condensé].

 

Pour le secrétariat de la session,

– MVONDO Peter De-Sybel, S.J. (AOC)

– Aimé KASEREKA, S.J. (ACE)

– Eric KAMBALE, S.J. (ACE)

 

Laisser un commentaire