Kangemi: AJAN HIV and AIDS Prevention Programme for the Youth

Print Friendly

Les jeunes de 12 à 16 ans de l’école technique St Joseph de Kangemi à Nairobi au Kenya, se sont regroupés ce 19 septembre 2016, autour du personnel d’AJAN pour essayer de comprendre le fonctionnement du Réseau Jésuite Africain contre le SIDA : AJAN dans son programme de prévention de la jeunesse du VIH/SIDA (AHAPPY).

Sous la conduite et la direction de leur moniteur, le père Omondi Bernard, les jeunes de l’école technique St Joseph de Kangemi (un quartier pauvre de Nairobi) ont pu « étancher leur soif sur des questions liées au VIH/SIDA ». M. Bob Maurice Oduor et Mme Pauline Wanjau, collaborateurs d’AJAN House ont ainsi présenté de façon complémentaire et à tour de rôle AJAN et ses activités ainsi que le Programme de Prévention d’AJAN VIH/SIDA pour la Jeunesse. Présentation-débat, projection-vidéo suivi d’un jeu questions-réponses, ont ainsi permis d’aborder plusieurs questions liées au VIH/SIDA.

Parmi les préoccupations des jeunes, on peut souligner des questions liées à « l’origine du VIH/SIDA et pourquoi cette maladie résiste encore en dépit des mobilisations massives et étendues sur plusieurs années ». Comme éléments de réponses : les  modes de transmissions, les moyens d’éviter de contracter cette maladie et des conseils pratiques, ont été communiqués aux jeunes afin de les aider non seulement d’éviter de se faire infecter, mais également à être capables à assister des personnes infectées sans se faire contaminer.

Soulignons que le programme AHAPPY (AJAN HIV and AIDS Prevention Programme for the Youth) a conçu un document qui constitue un patrimoine non seulement pour AJAN et son réseau africain, mais aussi peut servir de référence pour enseignants, étudiants et élèves, en vue de prendre conscience des réalités des maladies qui nous environnent et comment les éviter. Ce livre intitulé “une génération heureuse” a pour but de promouvoir le développement intégral de la jeunesse en faisant la jonction entre les connaissances scientifiques et bibliques. Ce livre donne également une large connaissance et compréhension de la vie.

Rappelons enfin que le Réseau Jésuite Africain contre le SIDA (AJAN) a pour mission de coordonner les activités des Jésuites dans la lutte contre le VIH/SIDA en Afrique et au Madagascar et à innover les moyens les plus efficaces pour éradiquer cette pandémie.

 

Amédée TAROH, SJ

Laisser un commentaire