Kenya : Célébration de Laudato Si’ art Project 2016 à Hekima

Print Friendly, PDF & Email

« Ce n’est seulement la doctrine qui peut nous sauver (sauver la Terre) mais il faut une conversion du cœur. Parler d’art c’est parler au cœur. » C’est par ces mots du Pape François dans son Encyclique Laudato Si’, que le Père Emmanuel Foro, SJ, Doyen de la faculté de théologie d’Hekima University College (Kenya) s’est exprimé à l’occasion  du concours de poésie et d’art visuels organisé ce 03 octobre 2016 à Hekima University College en vue de promouvoir et de répondre à l’appel lancé par le Pape François dans son encyclique sur l’écologie : Laudato Si’.

C’est en effet aux environs de 8h 30 heure locale que les activités de cette journée ont débuté avec une prière dirigée par le Père Elias Omondi, SJ en sa qualité d’acting Principal en remplacement du Principal, le Père Agbonkhianmeghe Orobator, SJ parti à la 36e Congrégation Générale des Jésuites.

Redécouvrir les valeurs de l’Eglise dans la sobriété pour sauver notre terre

Père Emmanuel Foro, SJ
Père Emmanuel Foro, SJ

Le premier intervenant du jour, le père Emmanuel Foro SJ a ainsi abordé le thème de l’Ecologie et du Consumérisme : « la société de consommation en face de la spiritualité ou de la mentalité écologique ». Selon le Doyen d’Hekima, « nous sommes dans une culture qui va à contre-courant de notre spiritualité qui consiste en simplicité, discipline et modestie. » Il a invité les participants à retrouver « les valeurs de l’Ancien Testament du Nouveau Testament et de la Tradition de l’Eglise dans la sobriété pour sauver notre terre ». Le Père jésuite Foro souligne également que de nos jours, « le monde prend conscience que les ressources sont limitées et nous avons besoin de les utiliser avec beaucoup de responsabilité ».

On peut écouter au micro d’Honoré Onana Olah, l’intégralité de l’interview que le Père Emmanuel Foro, SJ, Doyen de la faculté de théologie d’Hekima University College (Kenya) lui a accordée :

 

A la suite du Père Emmanuel Foro SJ, c’est le Père Bernie Owens, SJ qui  a entretenu les participants sur l’« Ecologie et Saint François d’Assise ». Selon le jésuite Owens, « nous devons apprendre à écouter Dieu tous les jours avec humilité et révérence afin d’être béni comme le fut Saint François d’Assise qui entendit l’appel du Seigneur » à rebâtir sa Maison.

Célébrer Laudato Si’ à travers les « merveilles du recyclage »

Mme Florence Mpaayei
Mme Florence Mpaayei

Plusieurs autres intervenants ont pris ensuite la parole entrecoupés de la lecture de plusieurs poèmes sur l’écologie. C’est ainsi qu’avant la remise de prix et un mot de conclusion du Père John Ghansah, SJ, Recteur et Supérieur de la communauté jésuite Hekima University College pour célébrer la fin de cette journée, les participants ont pu se connecter au « design écologique de la création » écrit par Paschal Ononuju, SJ et lu par Mme Florence Mpaeyei ;

Un speech écrit par le Père Peter Knox, SJ sur la promotion d’« un Monde Vert » a été également lu par le Jésuite Jean Damascene ; la Religieuse Magaret Gegaga a pour sa part éclairé l’assistance sur « Laudato Si et les Romains » ; le Père Wilfried Sumani, SJ pour sa part, n’a pas manqué de montrer les « merveilles du recyclage » à travers plusieurs œuvres confectionnées par lui.

Honoré Onana Olah, SJ

Laisser un commentaire