Machakos: Les Jésuites et les Carmes unis à travers le sport

Print Friendly, PDF & Email

« Une initiative à réitérer ». Tels sont les mots prononcés par le père  Johny Thachuparamban, Supérieur Régional des Carmes de Marie-Immaculée du Kenya, après la rencontre sportive qui a opposé les Carmes de Marie-Immaculée du Kenya et les Jésuites de la communauté d’Hekima University College. La rencontre qui s’est déroulée dans le diocèse de Machakos (Kenya) au Mount Sinai CMI School, le 01 Octobre 2016 avait pour but de resserrer les liens d’amitiés qui existent entre les jésuites qui tiennent actuellement leur 36e  Congrégation Générale et les Carmes de Marie-Immaculée.

C’est en effet aux environs de 15h que les Jésuites de la communauté d’Hekima University College sont arrivés dans la Communauté Carme de Syokimau (Mlolongo) située à environ une trentaine de kilomètres de Nairobi la capitale du Kenya. La zone Syokimau (Mlolongo) qui se trouve dans le diocèse de Machakos abrite également le bâtiment de la Maison Régionale Saint Thomas.

Match de Basket Ball
Match de Basket-ball

L’amitié au cœur de l’évènement sportif

La partie de basket-ball proprement dite a débuté aux environs de 16h 30 après une visite guidée des lieux. Les Jésuites ont en effet pu se rendre compte de l’importance de l’œuvre des Carmes dans la région. Les Carmes en effet gèrent le Mount Sinai CMI School, (école) où ils participent à la formation des jeunes dans le diocèse de Machakos. Leur terrain d’environ 15 hectares est un espace qui regroupe outre l’école, une mini-ferme et plusieurs aires de repos et de jeux, ainsi que la construction d’une église paroissiale d’une capacité d’environ 2000 places assises qui suit son cours.

La rencontre amicale de basket-ball à laquelle a assisté le père Johny Thachuparamban, CMI, et plusieurs encadreurs et élèves, a vu la victoire des Carmes de Marie-Immaculée par un score de 46-41. Outre le caractère sportif de l’évènement, c’est davantage l’amitié qui a prévalue lors de cette rencontre.

Jésus-Christ, Modèle de la vie religieuse

Agapes fraternelles entre Carmes et Jésuites
Agapes fraternelles entre Carmes et Jésuites. Debout, le P. Johny Thachuparamban, CMI

Au cours des agapes fraternelles qui ont suivi après la rencontre, le Carme James Omondi, Bidel de la communauté, a réitéré un « Karibu » souhait de bienvenu aux Jésuites ainsi que leur joie de recevoir de tels hôtes dans leur communauté. Rappelant également le fait que les Carmes étudient la théologie à Hekima University College. A cela a répondu le Jésuite Jean Bosco Niyokwizera, Responsable des activités sportives à Hekima, qui s’est dit « heureux d’avoir passé des moments de fraternité et d’amitié avec les Frères Carmes ». Ce match a-t-il rappelé fait suite à une rencontre qui s’est déroulé l’an dernier à Hekima et qui avait vu la victoire des Jésuites sur les Carmes. Le père Johny Thachuparamban, Supérieur Régional des Carmes de Marie-Immaculée du Kenya a également adressé un mot de gratitude où il n’a pas manqué de saluer cette belle  initiative « à réitérer ». Rendez-vous a été pris pour une prochaine occasion.

Rappelons enfin que les Carmes de Marie immaculée (CMI) est une Congrégation internationale née dans le Kerala, en Inde, en 1831. Elle est la première congrégation religieuse autochtone dans l’Église catholique de l’Inde. La première communauté a ses racines dans le Kerala par l’initiative des fondateurs tels que Saint Kuriakose Elias Chavara et les Pères Carmes Thomas Palackal et Thomas Porukara. Les Carmes de Marie immaculée servent actuellement dans environ 23 pays sur tous les cinq continents. Leur vision est de suivre le Christ en prière et proclamant le Royaume de Dieu aux multitudes, s’identifiant avec les pauvres et obéissant à la volonté du Père.

Honoré Onana Olah, SJ

Laisser un commentaire