Yaoundé: soirée théâtrale des scolastiques

Print Friendly, PDF & Email

Pour une première fois, les scolastiques étudiants de Yaoundé se sont affirmés devant un public massif venu admirer leur talent caché ce samedi 14 mai 2016 à l’Université Catholique d’Afrique Centrale (UCAC), campus d’Ekounou-Ayéné, dans le cadre d’une soirée culturelle préparée depuis le mois d’octobre 2015.

Cette soirée débuta à 17h30 par une prière d’ouverture dite par le Père Epiphane KINHOUM SJ, directeur des études des scolastiques de Yaoundé. Ensuite, les différentes allocutions. En premier lieu,  le discours du Recteur de l’UCAC, l’abbé Richard FILAKOTA qui a félicité les scolastiques d’avoir pris l’initiative de présenter la Compagnie de Jésus sous un angle diffèrent de celui par lequel elle est le plus souvent connue (l’enseignement). Puis ce fut le tour du Père KONDJO BROSSALA Diddy, délégué du provincial pour la formation, qui prit soin dans son intervention de remercier le public d’être massivement venu découvrir les talents des jeunes jésuites et a profité de cette occasion pour faire une brève présentation de la  PAO et  de la formation des jésuites.  Le Vice- Recteur ainsi que l’aumônier des étudiants de l’UCAC n’ont pas manqué dans leurs différentes allocutions d’apprécier l’initiative prise par les scolastiques qui constitue, à leurs yeux, une réelle marque d’intégration et d’unité dans la diversité. La partie discursive s’est achevée par le mot du Coordonnateur des activités de la Communauté des Scolastiques étudiants à Yaoundé (CSEY). Celui-ci a décliné l’objectif de la soirée (assurer une visibilité des scolastiques jésuites de Yaoundé et les faire connaître à tous ceux qui ne les connaissent que par ouï-dire)  tout en prenant soin de remercier nos amis et bienfaiteurs qui nous ont soutenu  aussi bien matériellement que financièrement dans l’organisation de cette soirée.

Le public était constitué principalement des Cathosards (étudiants de l’UCAC), qui étaient représentés par le Recteur, le Vice-recteur, les Doyens des Facultés des Sciences sociales et de gestion et de Philosophie et surtout les étudiants et étudiantes venus rehausser l’éclat de l’évènement. Notons également, la présence non négligeable de plusieurs communautés religieuses de la ville de Yaoundé, des amis et connaissances et bien d’autres. Les petits enfants étaient également de la partie puisqu’ils n’hésitaient pas de monter sur le podium et d’esquisser des pas de danse aussitôt que l’occasion se présente.

La soirée proprement dite avait pour nœud central, la présentation de la pièce théâtrale intitulée « La tortue qui chante » de SENOVO AGBOTA Zinsou qui lance un vibrant appel à tout homme d’écouter sa conscience sachant que « le malheur ne provoque pas l’homme mais c’est l’homme qui provoque le malheur ». Cette pièce met en scène plusieurs personnages : le fou (Jacques ZERBO SIEKA SJ), Agbo Mpanzo (Jean-Pierre GANDAF WALLE SJ), Podogan (Iréné OUEDROGO SAGUEDARE SJ), Nyomadu (Anthelme NABINE SJ), la tortue (Urbain TOG-YEDJI DJIMITBAYE SJ) et le roi (Cédric MOUZOU MONDOHONG SJ).

Mais avant cette pièce théâtrale qui a duré environ une heure, les scolastiques ont exécuté l’Anima Christi comme chant d’ouverture de la soirée. Après cela, le public s’est régalé avec le passage des enfants du Foyer de l’espérance, dirigés par le scolastique Amen NOUBAISSEM SJ et le père Alfonso RUIZ MARRODAN SJ, qui ont offert un spectacle de jonglerie exceptionnelle, le temps de permettre aux acteurs du théâtre de s’apprêter.

Après la pièce théâtrale, le public a eu droit aux danses traditionnelles du Tchad, de Madagascar et du Cameroun. Il y a eu également au rendez-vous des sketchs, des chants, des interprétations musicales, des poèmes et  devinettes. Tout cela contribua à redorer  le blason de l’image de la Compagnie à Yaoundé.

Les activités ont été clôturées par les mots de remerciement et d’encouragement du Père FORBI Stephen Kizito SJ et la bénédiction finale prononcée par le père John The Baptist ANYEH-ZAMCHO SJ.

La soirée s’est achevée par une agape fraternelle au bon plaisir de tous. Nous rendons grâce à Dieu qui a daigné commencé et achevé cette soirée avec nous à la grande satisfaction de tous en attendant la prochaine édition pour sa plus grande gloire.

NAOUDOUWEL Fulbert SJ & GANDAF WALLE Jean-Pierre SJ

Laisser un commentaire