Lundi de la cinquième semaine de carême

Print Friendly, PDF & Email

Évangile de Jésus-Christ selon Jean, chapitre 8, versets 12 à 20

Jésus disait aux juifs : « Moi, je suis la lumière du monde. Celui qui me suit ne marchera pas dans les ténèbres, il aura la lumière de la vie. » Les pharisiens lui dirent alors : « Tu te rends témoignage à toi-même, ce n’est donc pas un vrai témoignage. » Jésus leur répondit : « Oui, moi, je me rends témoignage à moi-même, et pourtant c’est un vrai témoignage, car je sais d’où je suis venu, et où je m’en vais ; mais vous, vous ne savez ni d’où je viens, ni où je m’en vais. Vous, vous jugez de façon purement humaine. Moi, je ne juge personne. Et, s’il m’arrive de juger, mon jugement est vrai parce que je ne suis pas seul : j’ai avec moi le Père, qui m’a envoyé. Or, il est écrit dans votre Loi que, s’il y a deux témoins, c’est un vrai témoignage. Moi, je me rends témoignage à moi-même, et le Père, qui m’a envoyé, témoigne aussi pour moi. » Les pharisiens lui disaient : « Où est-il, ton Père ? » Jésus répondit : « Vous ne connaissez ni moi, ni mon Père ; si vous me connaissiez, vous connaitriez aussi mon Père. » Il prononça ces paroles alors qu’il enseignait au Temple, du côté du Trésor. Et personne ne l’arrêta, parce que son heure n’était pas encore venue.

 


 

  • Entrée en prière

Á un ou deux pas de l’endroit où je vais prier, je me tiens debout le temps d’un Pater noster, l’esprit tourné vers le haut et considérant comment Dieu me regarde, puis je pose un acte de révérence. Je choisis une position confortable (à genoux, assise, pas couché pour les bien-portants). Je prends le temps de me poser, de me détendre ; je laisse installer en moi une respiration naturelle et paisible. J’offre au Seigneur mes soucis, mes joies, etc. afin d’entrer peu à peu dans le silence de mon cœur.

 

  • Prière préparatoire

Pour me rendre plus disponible et ouvert à l’action de Dieu, je lui demande « sa grâce pour que toutes mes intentions, actions et opérations soient purement ordonnées au service et à la louange de sa divine Majesté ».

 

  • Composition de lieux

Voir avec les yeux de l’imagination Jésus en pleine discussion avec les Juifs. Voir comment les Juifs sont sur la défense et se ferment à toute parole venant de Jésus. Me faire une place afin de participer à la discussion.

 

  • Grâces à demander (au choix)

1/ Jésus-Christ, donne-moi la grâce de croire fermement que tu es le Fils de Dieu.

2/ Jésus-Christ, donne-moi la grâce de te connaître intérieurement afin d’accueillir avec joie toute parole venant de toi.

 

  • Points pour la méditation

Relire calmement et attentivement l’extrait biblique et considérer les points ci-dessous :

  • Entendre comment Jésus se présente lui-même et ce qu’il promet à ceux/celles qui acceptent de marcher généreusement à sa suite : « Moi, je suis la lumière du monde. Celui qui me suit ne marchera pas dans les ténèbres, il aura la lumière de la vie. » Pour moi, que signifient ces paroles de Jésus ? Que me révèlent-elles de Jésus ? Donnent-elles une nouvelle orientation à ma vie ?

 

  • Entendre la réponse que Jésus donne aux pharisiens qui contestent sa filiation divine et lui reprochent de se rendre témoignage : « Vous, vous ne savez pas d’où je viens, et où je m’en vais. Vous, vous jugez de façon purement humaine. » Jésus reproche aux pharisiens d’ignorer son origine, dénonce leur manière superficielle de juger. Cela signifie que pour connaître Jésus, il faut s’élever au-delà des apparences physiques et des considérations purement humaines. Ces reproches de Jésus s’adressent-ils à moi aussi ?
  • Colloque

Dans une conversation familière, dire à Jésus ce que j’éprouve en moi-même (mes joies, mes peurs, mes désirs, résistances, etc.). Terminer par Notre Père ou autres prières usuelles de mon choix.

 

HINVO Noël Sèmassa, sj.

Laisser un commentaire