La Compagnie de Jésus s’enrichit de nouveaux diacres dans une « basilique écologique »

Print Friendly

« Être des témoins fidèles à l’exemple des saints diacres Étienne, Laurent et François d’Assise ». C’est l’invitation adressée par Mgr Rodrigo Mejia Saldarriaga, SJ, lors de la messe d’ordination de 17 diacres dans l’enceinte de la communauté jésuite d’Hekima College à Nairobi au Kenya, le samedi 06 février 2016, fête des saints jésuites Paul Miki et ses Compagnons martyrs.

C’est aux environs de 10heures (08h GMT) qu’une foule nombreuse a assisté à la longue procession de clercs présents à la messe d’ordination des diacres débutée dans l’enceinte de la communauté jésuite d’Hekima College. Aux côtés de Mgr Rodrigo Mejia Saldarriaga, SJ, Vicaire Apostolique émérite de Soddo (Ethiopie) qui a présidé la messe, se trouvait le Père Michael Lewis, SJ, président de l’Assemblée des Supérieurs Majeurs des Jésuites d’Afrique et de Madagascar (JESAM), plusieurs provinciaux jésuites d’Afrique et de Madagascar ainsi que le régional des Carmes de Marie-Immaculée au Kenya, Johny Thachuparamban, CMI, et plus d’une trentaine de prêtres.

Le diacre est appelé à servir les plus pauvres

Mgr Mejia a basé son homélie sur le rôle qu’est appelé à jouer le diacre dans la vie de l’Église. Il s’est appuyé sur la figure des saints diacres Etienne, Laurent et François d’Assise.

Etienne, a-t-il affirmé, n’a pas hésité à donner sa vie pour l’Église à travers son martyre. Il était notamment un homme honnête qui n’hésitait pas à nourrir les pauvres avec autant de zèle. Le saint diacre Laurent, a poursuivi Mgr Mejia, en plus de distribuer tous les biens de l’Église aux pauvres, a également donné sa vie pour le Christ.

Et d’ajouter, François d’Assise a pour sa part, renoncer à la richesse pour revêtir la pauvreté auprès des plus faibles et des plus marginalisés. C’est à cet exemple « de pauvreté et d’humilité », n’a pas, une fois de plus manqué de rappeler Mgr Mejia, que le Pape François nous a donné et nous invite, d’abord en acceptant de porter le nom de François et ensuite dans ses actions en faveur des plus pauvres.

Le diaconat n’est pas un « état transitoire »

Le prélat a enfin invité les diacres à « être des témoins fidèles à l’exemple des saints diacres Etienne, Laurent et François d’Assise », leur rappelant également « que le diaconat n’est pas un état transitoire, mais un état permanent que l’on est appelé à vivre durant toute sa vie » de prêtre.

Rappelons qu’au cours de la célébration eucharistique le très beau et vaste jardin de la Communauté Jésuite d’Hekima a été qualifié par le Vicaire Apostolique émérite de Soddo (Ethiopie) de « basilique écologique » aux couleurs de la nature et du respect de l’environnement comme nous le rappelle le Pape François dans son encyclique Laudato si’.

« Tirer profit » du Jubilé de la Miséricorde

Le Père John Ghansah, recteur de la Communauté Jésuite d’Hekima College à Nairobi, a pour sa part à la fin de la cérémonie invité les nouveaux diacres à « tirer profit » de cette Année extraordinaire du Jubilé de la Miséricorde décrétée par le Pape François, pour pouvoir davantage montrer de compassion au cours de leur ministère.

Soulignons aussi que parmi les dix-sept nouveaux diacres venus de différents pays, provinces et continents, quinze sont jésuites originaires, du Burkina-Faso (Alain Gourané), du Kenya (George Macharia, Ken Ogot), d’Angola (Valter Cassamano), du Burundi (Félix Barutwanayo, Patrice Ndayisenga), de Madagascar (Serge Rabotovao, Ambroise Rakotozafy, Hery Rakotoarimanana), du Nigeria (Gwaza Tersoo, Michael Chidiebere), de l’Ukraine (Vitaly Osmolovsky), de l’Uganda (Robert Ssekyanzi), de la RD Congo (Jean Claude Bindanda), du Zimbabwe (Anold Moyo); deux sont des Carmes de Marie-Immaculée originaires de l’Inde (Paul Akhil, Jinto Kuttukkaran).

 

Honoré Onana Olah, SJ

Une pensée sur “La Compagnie de Jésus s’enrichit de nouveaux diacres dans une « basilique écologique »

Laisser un commentaire