Visite du pape en Afrique: allocution du Père Provincial

Print Friendly, PDF & Email

Très Saint Père François,

Salutation-Pape2Il me revient la lourde responsabilité de prendre la parole, au nom de tous les compagnons de la Province jésuite d’Afrique Occidentale et de tous nos collaborateurs et collaboratrices, pour vous adresser ce mot de bienvenue.

Bienvenue dans la Province jésuite de l’Afrique Occidentale (AOC). La Province compte aujourd’hui 269 jésuites dont plus de la moitié est encore en formation. Nous travaillons en étroite collaboration avec les évêques, les laïcs et avec plusieurs autres structures et communautés d’Église, partageant les joies et les angoisses du continent africain confronté à des situations politiques, économiques et sociales difficiles.

Le contexte socioculturel dans lequel nous tâchons d’accompagner spirituellement le peuple de Dieu est marqué par la violence et l’insécurité qui mettent à dure épreuve les efforts de développement social et économique. Je pense particulièrement à la dramatique situation de ce pays, la République Centrafricaine, et aux fondamentalistes religieux : BokoHaram, AQMI, ANSAR DINE. C’est dans ce contexte que nous, jésuites en collaboration avec des laïcs (laïques) essayons d’apporter notre contribution à l’édification du Royaume de Dieu dans cette partie de l’Afrique.

En République Centrafricaine, où nous sommes arrivés en 1978, nous avons opté pour deux ministères : les Exercices spirituels et l’éducation. En 2002, nous avons créé le Centre Catholique Universitaire (CCU) dont la mission principale est d’accompagner les étudiants et universitaires de Bangui. Le CCU s’efforce de répondre aux nombreuses sollicitations de ses clients en mettant à leur disposition du matériel didactique, notamment une bibliothèque, des sessions de formations intellectuelles et spirituelles. Il fonctionne aussi comme une aumônerie à la disposition des étudiants. Depuis 2006, le CCU a développé une structure socioéducative pour sensibiliser les étudiants dans le domaine des MST/ VIH/SIDA. Un autre programme porte essentiellement sur l’éducation à la Vie et à l’Amour. C’est le Centre d’Information, d’Education et d’Ecoute (CIEE) qui est depuis un certain nombre d’années la référence pour les jeunes en matière d’information, de formation et de conseils.

Par ailleurs, les compagnons contribuent à la formation du clergé diocésain et à la vie de l’archidiocèse par des enseignements dispensés au grand séminaire St Marc ainsi que par d’autres services spirituels. En outre, il y a le Service Jésuite des Réfugiés, (JRS) qui a été mis en place depuis 2008. Le JRS, présent dans les communautés urbaines et rurales, œuvre dans le domaine de l’éducation, du secours aux déplacés internes et à la pastorale à travers la réhabilitation des presbytères. A travers ces œuvres, aussi modestes soient-elles, nous nous efforçons d’aller aux « périphéries existentielles et géographiques » afin de communiquer aux fils et aux filles de ce beau pays, le cœur de l’Afrique, « la joie de l’Évangile » (Pape François).

Le pays que vous visitez, la Centrafrique, vit et traverse un moment difficile de son histoire. Mais la joie de la mission nous réveille, réchauffe nos cœurs, nous met en mouvement, ‘‘nous fait aller dehors’’ et exige de nous le partage de ce que nous avons d’essentiel : la foi en Jésus-Christ, Sauveur de l’Humanité.

Depuis l’avènement des crises successives dans ce pays, la Compagnie de Jésus participe au processus de paix et de réconciliation des Centrafricains à travers diverses activités dont une assistance permanente aux sinistrés. C’est ainsi qu’une structure d’appui scolaire aux orphelins et enfants vulnérables a été mise en place. Et depuis mars 2014, le Centre Catholique Universitaire forme les jeunes aux nobles valeurs humaines de paix, de respect de la personne humaine et d’amitié sociale. Plus de 500 jeunes ont déjà été formés.

Un réseau dénommé, Réseau des Volontaires de la Paix a été mis en place ; il compte aussi bien des musulmans que des chrétiens en son sein. Ce réseau des Volontaires de la Paix travaille en partenariat avec les ONG locales, les institutions nationales et internationales dont le Programme des Volontaires des Nations Unies. Il a organisé en juillet 2015 le premier Colloque de la Jeunesse Centrafricaine qui a réuni plus de 300 jeunes pour réfléchir à l’engagement de la jeunesse à la paix.

Les Volontaires de la Paix sous la responsabilité des Jésuites sont connus dans le pays pour leurs sensibilisations à la paix et à la non violence. Ils sont engagés pour une culture de la rencontre dont vous avez parlé lors de votre visite à Cuba. Ce que vous avez dit aux jeunes cubains vaut aussi pour les jeunes centrafricains : « Vous les jeunes […], même si vous avez des pensées différentes, même si vous avez des points de vue différents, je veux que vous alliez avec d’autres, ensemble, en recherchant l’espérance, en recherchant l’avenir et la noblesse de la patrie. »

Ensemble, avec tous les baptisés, en communion avec nos pasteurs locaux et avec vous, Très Saint Père, nous désirons annoncer et vivre cette amitié sociale. « Notre foi nous fait sortir de chez nous pour aller à la rencontre des autres afin de partager joies et allégresses, espérances et frustrations ». Ite Inflammate Omnia !

Comme François-Xavier, comme Pierre Favre, comme Daniel Comboni et tant d’autres témoins de l’Évangile, nous voulons être des bâtisseurs de ponts au-dessus des murs de haine, des semeurs de la réconciliation, de justice et de paix. Ce n’est qu’à ce prix que ce pays qui a tant souffert, tout comme l’ensemble des pays du continent africain sera effectivement « le poumon spirituel du monde » (Benoît XVI).

 

Très Saint Père,

Pour concrétiser et poursuivre courageusement notre mission des frontières, nous avons décidé de construire un complexe scolaire qui portera le nom de ‘Complexe scolaire Pape François’. Nous en apportons la pierre de fondation pour que vous puissiez la bénir.

Salutation-Pape-JRS5

 

 

 

 

 

Tout en recommandant la Province de l’Afrique Occidentale à vos prières, nous vous promettons de prier pour vous.

Hyacinthe LOUA, SJ

Provincial AOC

Laisser un commentaire