CERAP: cérémonie annuelle de remise d’équipements professionnels et de certificats

Print Friendly, PDF & Email

Le CERAP (Centre de Recherche et d’Action pour la Paix) a organisé le Vendredi 11 Décembre 2015 les traditionnelles cérémonies annuelles de remise d’équipements et de certificats de fin de formation à ses apprenti-e-s. Débutées cette année du côté de Abobo, elles se sont terminées à Cocody. En effet, tous les ans, l’ASMU (l’Action Sociale en Milieu Urbain) assure la formation professionnelle d’environ 300 jeunes sur ses principaux sites à savoir : les communes d’Abobo et de Cocody.

Certificats-asmu_2Les objectifs de ces cérémonies visent la sensibilisation par la promotion de l’alphabétisation dans le secteur de l’artisanat et la cohésion sociale, le don d’équipements (par métier) qui s’adresse aux apprenti-e-s de deuxième année de formation pour leur permettre entre autres d’améliorer leur niveau de connaissance technique en travaillant à leur propre compte à la maison ;de générer des revenus pour faire face à leurs besoins.

La remise de certificats quant à elle vise à attester la compétence du jeune tant par le Maître-artisan, qui a assuré sa formation pratique, que par l’ASMU qui a veillé à son suivi régulier et lui a donné des formations complémentaires. Ces certificats permettent aussi aux jeunes d’aller en perfectionnement, de préparer leurs installations et de réaliser leurs projets de vie.

Cette année, l’ASMU célèbre 170 apprenti-e-s, dont 70% de filles selon les sites. Parmi eux, 117 jeunes reçoivent des équipements professionnels selon leur domaine d’activité et 53 reçoivent des certificats de fin de formation. Les critères de sélection reposent principalement sur le don de soi du jeune tout au long du processus de formation : son assiduité, sa ponctualité, son bon comportement, ses aptitudes techniques et sa présence aux formations complémentaires et à l’alphabétisation.

A côté du métier qu’apprend le jeune, il lui est fait obligation de suivre des formations complémentaires dispensées par l’ASMU dans ses locaux, dites formations humaines et formation en gestion (notions de comptabilité simplifiée, gestion d’atelier et de finances). En outre, les jeunes analphabètes ou déscolarisés d’un niveau jugé insuffisant sont amenés à suivre des cours d’alphabétisation par le biais d’une trentaine de centres partenaires dans les quartiers.

Structure du Centre de Recherche et d’Action pour la Paix, l’Action Sociale en Milieu Urbain (ASMU) a été créée en 1985 à Abobo Sagbé et fait partie du Pôle Social du CERAP aux côtés du service des projets. Son objectif globale est de travailler à la promotion de la dignité de la personne humaine et de lutter contre la pauvreté en contribuant à réduire le phénomène de l’exclusion économique et sociale des jeunes, à améliorer les conditions de vie et les statuts des populations les plus vulnérables, à promouvoir au niveau collectif la responsabilité et la redevabilité, la justice et la cohésion sociale.

 

Fabrice KAMENI, SJ

Laisser un commentaire