Journée de l’arbre à Saint Pierre Canisius

Print Friendly, PDF & Email

Christian Ntsolani, sjA l’occasion de la journée nationale de l’arbre, commémorée tous les 05 décembre en République Démocratique Du Congo, la Communauté Saint Pierre Canisius s’est vue célébrer dans son enceinte, en la date du samedi 05 décembre 2015, la journée nationale de l’arbre. Elle a été célébrée par une activité de plantation d’arbres, en vue, non seulement de protéger le terrain de Canisius et le Plateau de Kimwenza contre l’érosion (véritable problème auxquels les habitants de ce plateau font face), mais aussi de renforcer le reboisement dans l’optique de lutter contre les problèmes écologiques qui font la une de l’actualité, à savoir : le déboisement, le réchauffement climatique et la pollution atmosphérique,…
Supervisée par le Groupe de Réflexion et d’Action Ecologique de la Communauté Saint Pierre Canisius et sous le haut patronage du P. Jules Kipupu, SJ, Supérieur de ladite Communauté, cette activité a été l’occasion à laquelle les scolastiques-philosophes se sont donnés corps et âme à planter, chacun un arbre, pour une meilleure vie dans le futur ; car, « protéger l’arbre, c’est protéger notre vie et celle des générations futures ». Les scolastiques ont donc pleinement participé avec un grand enthousiasme à la réalisation de cette activité. En sus, il est à souligner que cette activité, qui n’est pas la première, parce que organisée chaque année à la même occasion, a été d’une grande importance pour la Communauté Saint Pierre Canisius et surtout très capitale pour la protection de l’environnement. La dite journée a de manière particulière coïncidé avec la 21ème session de la Conférence des parties sur le climat (CoP21) qui s’est déroulée du 30 novembre au 12 décembre 2015 à Paris (en France), se terminant sur un accord historique où près de 200 nations se sont engagés pour la fin de l’ère des énergies fossiles (d’après Le quotidien britannique ‘’The Guardian’’). Si les philosophes sont faussement réputés de n’être que des purs spéculateurs, les scolastiques-philosophes de Canisius ont prouvé le contraire en agissant : planter un arbre pour une meilleure vie dans le futur. Par-là, les scolastiques ont fait montre de leur attention portée vers la protection de l’environnement par le biais du reboisement. Rendez-vous à la prochaine année !!!

 

Christian L. NTSOLANI, sj

Laisser un commentaire