Noviciat de Bafoussam: les novices se présentent

Print Friendly, PDF & Email

Je me nomme OUEDRAOGO Wendyiida André Kim. Je suis né dans une famille modeste de quatre enfants. Je suis le benjamin de ma famille. J’ai deux grands frères et une grande sœur. Mes parents se nomment Léopold OUEDRAOGO et Thérèse ILBOUDO, tous deux sont catholiques. Je suis de nationalité burkinabè. Je viens de finir ma Licence 1 en psychologie à l’université de Ouagadougou. J’ai connu la Compagnie par le biais de camarades de classe et aussi de façon approfondie par mes lectures personnelles. Ainsi en m’approchant des pères jésuites pour approfondir ma connaissance de la Compagnie de Jésus, j’ai compris que ma vie n’a de sens que si elle est au service de Dieu à travers les hommes qui sont l’image de Dieu. Alors, cette vie missionnaire au service de Dieu en servant les hommes m’a beaucoup touché et je me suis décidé à suivre les pas de saint Ignace. Mon seul but est d’apporter ma modeste contribution à la moisson du Seigneur si telle est sa volonté.

Je m’appelle KOME Donard Njodzela. Je suis camerounais de nationalité, originaire de la zone anglophone du pays. Les noms de mes parents sont KOME William et WIRKAR LAWONG Mary. Ils sont tous deux camerounais. Mon père est catholique et ma mère est presbytérienne. Je viens d’une famille polygamique. Mon père a eu quatre femmes ; nous sommes dix enfants au total. La première femme a eu une fille qui est décédée déjà, la deuxième a deux garçons qui sont mes aînés, ma mère est la troisième, nous sommes cinq du côté de ma mère et la dernière a deux fils. Je suis le premier enfant de ma mère et nous sommes trois garçons et deux filles ; une de mes sœurs est décédée, nous restons quatre, trois garçons et une fille. Tous les enfants de ma mère sont catholiques. En ce qui concerne mon profil académique, j’ai une Licence en Droit et un Master 1 en Droit des affaires et j’étais en train de préparer la soutenance de mon mémoire de master 2 en Droit à l’université de Yaoundé 2 Soa. J’ai connu les jésuites à l’université et la seule raison qui m’a fait choisir les jésuites et la vie religieuse, c’est pour être plus proche de Dieu ainsi que pour aider les autres à la perfection chrétienne.

Je m’appelle OLLIVIER DE MONTAGUERE Hermann Rufin Codjo. Je suis né vers 1994 à Abomey-Calavi au Bénin. Je suis le troisième de cinq enfants et j’ai deux frères et deux sœurs. Je suis le fils de OLLIVIER DE MONTAGUERE Siméon   et de AÏDASSO Marcelline tous deux catholiques, mariés à l’Eglise le 25/09/1993. Je suis en année de licence en philosophie (à l’Université d’abomey-calavi). J’ai connu les jésuites grâce à un prêtre jésuite, le Père Yves RICHARD. Après trois années d’accompagnement spirituel avec mon directeur spirituel et mon père accompagnateur, j’ai décidé d’être jésuite parce que je veux servir le Christ dans la spiritualité ignacienne et dans une simplicité qui est propre aux jésuites.

Je m’appelle GOUKPANIAN GBENANKPON Rogatien. De nationalité béninoise ; je suis issu d’une famille de quatre enfants dont je suis l’aîné des garçons avec mon frère jumeau. Mon père se nomme GOUKPANIAN Louis et ma mère AGASSOUNON DAKO SIKAGANDE, tous deux de la religion traditionnelle. Je suis en année de maîtrise des sciences   naturelles option CBG (chimie, biologie, géologie) à l’université nationale du Bénin. Ma vocation a pris corps lors de l’obtention de mon baccalauréat série D. En effet depuis mon enfance, l’image du Christ, le saint pasteur, m’incite toujours à faire comme lui. C’est dans cette option qu’un ami du groupe des aspirants de ma paroisse me parla de la Compagnie de Jésus. Il me faudra cinq ans pour discerner et enfin prendre la décision totale et libre de servir le CHRIST dans cette Compagnie toute ma vie.

Je m’appelle TCHAPO MOBIO Valens Arcadius, né le 22 février 1987 à Abidjan, de nationalité ivoirienne. Je suis en Master 1 des sciences économiques à l’université FELIX HOUPHOUET BOIGNY (COCODY). Je suis le quatrième enfant d’une famille de huit enfants. Ma mère est décédée le 31 Décembre 2010 et mon père s’est remarié et vit avec sa femme au village et moi avec mes frères et sœurs à ADJAME. J’ai connu la Compagnie de Jésus par le biais du Père Alpha, S.J. actuellement diacre, et Serge LOROUGNON, S.J. tous deux venus à la paroisse St Michel Archange (Abidjan) respectivement pour une retraite et pour une messe des jeunes. J’ai été attiré par la Compagnie à travers la spiritualité ignatienne. Et je désire appartenir à cette communauté pour me mettre au service de mes frères et sœurs en Christ en participant à leur formation dans toutes ses composantes.

Je suis GBADJOLBE Defaing Noël né le 25/12/1990 à LERE (MAYO-KEBBI), Sud-Ouest du Tchad, région peuplée majoritairement par les Moundang. Baptisé le 22 mai 2008 et confirmé le 22 novembre 2009 en la paroisse sainte Thérèse d’Avila de N’Djamena, je suis issu d’une famille de sept enfants dont quatre garçons et trois filles. Le papa et la maman sont tous deux baptisés et confirmés, et ont célébré leur mariage devant l’Eglise. Licencié en Exploration des hydrocarbures, option Forage pétrolier, à l’institut du pétrole – chimie, implanté à Mao (Tchad), après avoir obtenu mon CAP/CEG en Math- Informatique à l’institut des sciences de l’Education (ISSED) de N’Djamena. Durant mon parcours, les jésuites Scolastiques que j’ai eu à rencontrer sont : Jules Soh, Cyrano Diknemi, Daniel Bationo, Peter Mvondo et Chardel Bazemio lors de leur régence à N’Djamena au Tchad. Ce sont mes contacts avec le Père Camille Mayennan et le père Kisito Matrengar qui ont rendu mon cheminement plus formel. Mon désir d’entrer dans la compagnie de Jésus est d’abord ‘’ La joie de servir le Christ à travers les nécessiteux’’ et ensuite ‘’ être ce que je suis’’.

Je m’appelle YAMEOGO S. Gautier.   Je suis né en 1997 à Koudougou au Burkina Faso. Je suis d’une famille polygamique de trois femmes et de 15 enfants dont je suis le benjamin. Je viens de réussir à mon Baccalauréat en série A4. Très jeune j’ai senti la main de Dieu sur moi et cela a muri au Petit Séminaire. C’est de là qu’est née ma vocation jésuite. En effet, en classe de 5e j’avais une connaissance brève sur la Compagnie et cela a été approfondi en classe de 3e   grâce à mon accompagnateur spirituel Ab. Maxime KIENTEGA. Ce dernier me mit en contact avec le Père Jacques FEDRY, SJ à Ouagadougou et dès lors j’ai commencé ma candidature. Pour moi, être Jésuite, c’est aller en mission en tout temps et en tout lieu et en eau profonde pour la pêche miraculeuse ; c’est pour apporter la BONNE NOUVELLE à toutes les nations et me mettre au service du CHRIST à travers mes frères et sœurs : en tout c’est conduire les âmes au FILS DE DIEU. Je désire être TOUT A TOUS grâce à l’action de mon Ami Fidèle, JESUS.

Je me nomme ZOUGMORE     JEAN-PAUL; Burkinabé, né le 16/12/1993 à TENSOBENTENGA. Issu d’une Famille de 7 enfants dont 5 garçons et 2 filles, je suis le 3è fils. Mes parents ZOUGMORE FRANCOIS Catéchiste et NARE HELENE Ménagère sont catholiques mariés à l’Eglise. Mon cursus scolaire secondaire fut sanctionné en fin juin 2014 par l’obtention du Baccalauréat Série A4.J’ai poursuivi alors mes études à l’Université   de   OUAGADOUGOU     dans   la faculté   des Sciences Juridiques et Politiques dénommée couramment DROITS/L1.Mon cheminement vocationnel fut complexe car j’ai été d’abord au Petit Séminaire de BASKOURE que je quittai en 2011 après mon B.E.P.C. Je   découvris alors la Compagnie en 2012   par l’intermédiaire du Père FRANCOIS KABORE S.J. Le 31 juillet 2012,fête de Saint   IGNACE de Loyola je fis mon premier pas dans la Communauté   JESUITE DE GOUNGHIN   à OUAGADOUGOU où j’ai   été   accueilli   par   le   Père   JACQUES   FREDY sj. Ma candidature avec le Père JACQUES OUEDRAOGO sj m’a permis de découvrir dans cette Compagnie une vie religieuse purement apostolique au service des AMES, basée sur la devise : « Ad Majorem Dei Gloriam » avec une grande abnégation dans tout Apostolat axée   sur le MAGIS pour le salut de l’Humanité. Voilà les mobiles, les fondements pour moi de devenir JESUITE à l’exemple de notre Père Fondateur Saint IGNACE de Loyola.

Originaire de l’OUEST-Cameroun, le jeune KOUAM KAMDEM Joël Anselme que je suis est né le 19 mai 1993 à Douala dans une famille catholique de quatre membres dont mon père, ma mère, ma sœur ainée et moi. Après l’obtention de mon baccalauréat en 2012, j’entre à l’université Catholique de l’Afrique Centrale où j’obtiens trois ans plus tard une Licence en philosophie classique. C’est dans cet institut catholique que j’ai fait la connaissance des scolastiques et enseignants jésuites. Leur simplicité, leur humilité et leur esprit de liberté me faisant voir en eux des religieux différents de ceux que j’avais rencontrés jadis. C’est ce qui me poussa à m’imprégner de la vie jésuite en me rapprochant de quelques-uns d’entre eux afin d’approfondir mes connaissances sur la Compagnie de Jésus. C’est donc à partir de nos échanges que je me rendis compte des convergences entre les objectifs de la Compagnie, les qualités du religieux jésuite et mes convictions personnelles de la vie religieuse, à savoir celles d’un homme serviteur, humble dont le souci premier est de donner espoir aux personnes souffrantes qui tendent à remettre en question l’existence de Dieu et sa présence dans leur vie.

Je me nomme à l’Etat civil KAM Sami né le 30 juin 1989. Je suis du Burkina Faso. Je suis le fils ainé d’une famille de sept enfants. Mon père et ma mère sont attachés à la religion traditionnelle. A vrai dire je suis né à Eloka Palmafrique en Côte d’ Ivoire localité située non loin de la ville de Bingerville. J’y suis baptisé sous   le nom d’Eliezer le 26juin2005 a la paroisse Notre Dame de toute Grace d’ Eloka Palmafrique. J’ai été confirmé le 27mai2007 à la cathédrale Saint Paul du Plateau. Après mon baccalauréat obtenu en 2010 au Lycée de Garçons de Bingerville, je suis rentré au Burkina Faso plus précisément à Ouagadougou en février 2011 pour poursuivre avec les études universitaires. J’ai obtenu la licence en Sciences Exactes et Appliquées option chimie au cours de l’année 2014-2015.Je fus servant de Messe à Eloka de 2005 à 2010 puis catéchiste a la paroisse Saint Camille de Ouagadougou de 2012 à 2015.J’ai entendu le nom de la Compagnie pour la première fois par l’Abbé Olivier aumônier des servants de Messe de   Eloka. J’ai entendu l’appel à devenir jésuite pour offrir ma vie au Seigneur en vue d’œuvrer pour l’évangélisation des peuples et d’aider les âmes.

Laisser un commentaire