Démocratie et État de droit : mythe ou réalité ?

Print Friendly, PDF & Email

Cela vaut-il la peine de continuer à penser que la démocratie et l’État de droit sont intrinsèquement liés ? La démocratie devrait être un État de droit, c’est-à-dire un cadre institutionnel où le pouvoir politique est inexorablement soumis au droit et où chaque citoyen est traité avec le même respect et la même considération. Les différentes analyses tout au long de ce livre révèlent malheureusement que la plupart des États africains mettent en place une gestion chaotique et hybride du pouvoir et que les droits des individus ne sont pas toujours respectés et garantis. Ils sont confrontés à une gestion catastrophique de la res publica en Afrique et aux discours démagogiques de certains chefs d’État, qui jurent sur l’honneur qu’ils sont des démocrates pour paraître bons élèves devant les Occidentaux mais dont les actes contredisent leurs déclarations. Les Africains sont en droit de savoir si la démocratie et l’État de droit sont un mythe ou une réalité sur leur continent, même s’il existe ici ou là quelques velléités de réveil démocratique des Africains.

 

Aristide Augustin Dossou est philosophe, enseignant-chercheur, professeur visiteur à la faculté de philosophie Saint-Pierre Canisius de Kimwenza à Kinshasa et directeur scientifique de la gestion des conflits et paix au Centre de Recherche et d’Action pour la Paix (CERAP) à Abidjan en Côte d’Ivoire. Depuis plusieurs années, il s’intéresse à la place des minorités en politique et aux débats entourant la question de leur représentation politique au sein des institutions démocratiques aux États-Unis et en Afrique noire. Il a déjà publié La représentation politique des minorités historiquement défavorisées comme une exigence d’être traité comme égal avec respect à ANRT et plusieurs articles dans des revues philosophiques au Congo Kinshasa.

Laisser un commentaire